26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilEconomieSécurisation du haut-débit à Mayotte : ça se précise

Sécurisation du haut-débit à Mayotte : ça se précise

L’île ne peut se contenter d’un seul câble pour son passage vers le tout numérique. Les premiers fonds viennent d’être débloqués pour le doublement de la desserte existante.

L’arrivée du haut-débit à Mayotte en 2011 a conquis peu à peu l’ensemble du territoire, grâce aux 15, bientôt 16, centraux autorisant une connexion de 10 à 20 Méga pour les habitations à moins d’un kilomètre. C’est un consortium constitué de plusieurs acteurs dont Orange et SFR qui avait permis, avec 60 millions d’euros d’investissement, cette entrée de l’île dans l’ère du haut débit grâce au câble sous-marin LION 2.

Les bornes de connexion devraient se généraliser
Les bornes de connexion devraient se généraliser

Les Mahorais ne sont pas pour autant à l’abri d’un incident, coupures de câble ou endommagement. Sécuriser cette desserte est un des objectifs du Schéma Territorial d’Aménagement numérique (SDTAN), adopté cette année par le Conseil général, en cofinancement Etat. Et le site Malango actualité nous apprend que c’est en cours puisque 22 millions de dollars ont été débloqués par la Banque mondiale pour les Comores aux fins de relier l’île de Grande-Comore à Mayotte.

D’après nos renseignements, le câble partirait de Majunga (Madagascar) pour atterrir à Mayotte, sur une autre plage que Majicavo qui accueille LION2, et repartirait vers une île de l’Union des Comores, Grande Comore ou Anjouan. Les discussions sont confidentielles à ce stade nous dit-on, le consortium étant en cours de formation, et c’est peu de dire que le montage avait été laborieux pour LION 2. Les investissements devront en effet être amorti par le nombre d’abonnés et le potentiel consommé. Une certitude, il comprendra Orange avec une implication indispensable de Comores Télécom.
Une initiative qui devient urgente avec la généralisation, lente mais sûre, de l’utilisation des TIC (Technologie de l’information et de la communication) sur l’île.
A.P-L.

 

Article précédentLa clé des champs
Article suivantLes médecins libéraux déçus
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...