26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 février 2023
AccueilEconomieMonter sa boite grâce au microcrédit

Monter sa boite grâce au microcrédit

Inciter les jeunes à créer leur entreprise. Du 8 au 10 octobre, l’Adie Mayotte lance une opération pour informer les moins de 25 ans sur les dispositifs qui peuvent les aider à la création de leur propre société.

L’association pour le droit à l’initiative économique (Adie) est la pionnière du microcrédit en France. Elle aide les personnes exclues du marché du travail et qui n’ont pas accès au crédit bancaire classique, à créer leur entreprise grâce à des prêts relativement modestes qui permettent de démarrer une activité.

Installée à Mayotte depuis 1996, son action a permis la création ou la consolidation de plus de 3900 emplois dans l’île et son activité monte en puissance. Depuis le début de l’année, 783 personnes ont ainsi bénéficié de l’un de ses financements. Pour autant, ce chiffre flatteur masque un problème : parmi ces bénéficiaires, seulement 152 ont moins de 25 ans. Il était donc important de s’adresser directement à cette population pour tenter de la convaincre de se lancer dans la création d’entreprise.
« De plus en plus de jeunes reviennent de métropole avec des formations et n’arrivent pas à trouver d’emploi à Mayotte, explique Jérôme Trinelle, de la branche mahoraise de l’Adie. La création d’entreprise peut être une solution pour répondre à leur situation. »

La moitié des jeunes prêts à créer leur entreprise

Les dernières études nationales démontrent que les moins de 25 ans sont prêts, pour la moitié d’entre eux, à monter leur propre structure mais de nombreux blocages les empêchent de franchir le pas. « L’Adie accompagne vraiment le porteur de projet dans sa démarche, insiste Jérôme Trinelle. On l’oriente vers les institutions capables de l’épauler pour construire le projet. Puis, on arrive pour le finaliser. »
Les microcrédits accordés par l’Adie ne dépassent pas 10.000€ mais cette somme est souvent suffisante pour assurer le démarrage d’une aventure entrepreneuriale. « Ensuite, nous continuons à épauler le créateur. Nous proposons des formations pour démarcher des clients, pour s’organiser dans les démarches mais aussi pour gérer sa trésorerie. Et cette dernière question va prendre une importance majeure à Mayotte à partir de l’an prochain avec l’instauration de la TVA. »

Après une campagne d’affichage et de spots radio, l’Adie ouvre grand ses portes ce mardi à Mamoudzou (5 rue de la pompe), mercredi à Dzoumognié (Lot. N°21 SIM) et jeudi à Chirongui (51 rue nationale Cavani Bé). Informations, témoignages, échanges… parce que finalement, tout le monde peut avoir une tête de chef d’entreprise.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...