26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilSociétéDes paires de lunettes gratuites... «Il est fou Julien Pavageau, il est...

Des paires de lunettes gratuites… «Il est fou Julien Pavageau, il est fou !»

Une vue déficiente, et le travail scolaire s’en ressent. C’est pour éliminer cette difficulté que connaissent plusieurs jeunes qu’un lunetier de la place Mariage a décidé de leur offrir des paires de lunettes.

Une star, Natacha, est née...
Une star, Natacha, est née…

Peu de jeunes scolarisés portent des lunettes à Mayotte. Et pourtant, les difficultés sont perceptibles : « certains ont du mal à lire au tableau et n’ont jamais consulté d’ophtalmologiste » témoigne Antoine Duhaut, directeur du Lycée d’Enseignement Appliqué (LEA) Espérance Auteuil-Océan Indien.

Face à ce constat, Julien Pavageau, directeur de May Lunette, décide d’une action : proposer des paires de lunettes à une vingtaine de jeunes dépistés par l’établissement scolaire. « Je me suis tourné vers le LEA sachant que les établissements privés étaient démunis et pour toucher une population défavorisée » indique-t-il. Encore fallait-il dénicher un ophtalmologiste adhérant au concept : le docteur  Abdeli Ouadah a immédiatement répondu présent. Et le verrier, Carl Zeiss Vision, offre à May lunettes 5 paires de verres sur 20. L’opération «Bien voir, pour bien apprendre» était née.

Leurs premières binocles

Les vingt élèves du LEA étaient présents ce jeudi pour recevoir leur sésame pour une meilleure vue, « avec ça, plus d’excuses pour avoir de bonnes notes ! » plaisantait Mmadi Youssouf, leur conseiller principal d’éducation, “et interdiction de les essuyer avec le salouva!”.

Peu de bruit chez les ados âgés de 12 à 18 ans. C’est tout intimidé qu’ils déposaient sur leur nez les verres attendus, «quand j’écrivais, je ne voyais pas bien» glisse Natacha, 18 ans, «en 6ème on m’avait déjà prescrit des lunettes, mais je n’étais pas allée les chercher». Un coût qui freine beaucoup de familles.

L'ensemble des acteurs de l'opération
L’ensemble des acteurs de l’opération

Une famille, Mansour n’en a pas. Il fait partie des mineurs totalement isolés et est pris en charge par le service de prévention Spécialisé « Msaydie » d’Auteil Océan Indien. Les lunettes qui lui sont prescrites témoignent pourtant d’une forte correction, «certains ont une myopie prononcée» confirme Abdeli Ouadah.

Dès la porte passée, Mansour range ses lunettes dans son boitier, «ça fait bizarre. En plus, le fait de les avoir portées un peu c’est suffisant pour corriger la vue, non ?» Un suivi éducatif sera fait, promet Antoine Duhaut.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...