24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 février 2023
AccueilEconomieCarburants : les marges étalées sur la place publique

Carburants : les marges étalées sur la place publique

On voyait mal l’Autorité de la concurrence s’opposer au projet Lurel de régulation des marges de la filière pétrolière. Elle vient de l’adouber… la transparence devrait désormais être au menu des consommateurs.

Terminal pétrogazier de Longoni
Terminal pétrogazier de Longoni

Alors que Total a fêté ce week-end ses 10 ans de présence sur le sol mahorais, le gâteau d’anniversaire doit avoir un goût bien amer : l’Autorité de la concurrence, saisie par le ministre de l’Economie de projets de décret réglementant le prix des carburants dans les départements d’outre-mer, « estime que la transparence du fonctionnement de la filière et les conditions de la régulation seront améliorées ».

Même si Laurent Gautron, le directeur général de Total Mayotte nous avait indiqué attendre l’arrêté d’application du décret avant de se prononcer, la bataille est déjà engagée avec Paris. Car le décret entrera en vigueur dès le 1er janvier 2014.

Si les prix des carburants étaient déjà règlementés dans les cinq Départements d’outre-mer par le gouvernement via le préfet, le mode de calcul sera plus transparent. Les importateurs devront fixer leurs prix en fonction du cours du dollar et de la cotation de référence, « à l’exclusion de tout autre élément de coût qui ne serait pas dûment justifié » indique l’avis de l’Autorité de la Concurrence.

Les consommateurs informés

Pétrolier chinois en route vers les Badamiers
Pétrolier singapourien en route vers les Badamiers

La transparence sur les marges implique que « les grossistes devront fournir aux services de l’État des documents justifiant la réalité des coûts supportés, notamment les coûts de transport ». Libre à ces services de les communiquer ou non.

La régulation des marges des activités de raffinage et de stockage dépend d’un arrêté ministériel qui devrait en fixer un plafond de rendement.

La transparence portera aussi sur l’information aux consommateurs qui auront connaissance des bénéfices de la filière et des recettes de chacun des intervenants : raffineurs, importateurs et stations-services. Avec une spécificité à Mayotte : Total gère en direct l’ensemble des 7 stations-service de l’île. Celles qui officient aux Antilles avaient annoncé un mouvement de grève pour le 15 décembre. Peu de chance que Mayotte soit concernée où seule la direction de Total défend son pré carré.

Mais le directeur de Total met précisément en garde contre un marché contraint qui freinerait les investissements. Or, le parc existant doit être rénové à Mayotte et de nouvelles stations doivent sortir de terre. Nul doute que ce sera un des éléments du rapport de force.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...