24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 février 2023
AccueilEconomieLa balance commerciale de Mayotte s’améliore (un peu)

La balance commerciale de Mayotte s’améliore (un peu)

La balance commerciale de Mayotte a connu une certaine amélioration en 2012. Elle la doit autant à des exportations en nette hausse qu’à des importations en forte baisse.

Les navires faisant escale à Longoni doivent être équipés de grues... un investissement devenu indispensable

319 millions d’euros. C’est le déficit de la balance commerciale de Mayotte en 2012. La différence entre les importations et les exportations, traditionnellement très défavorables au 101e département, s’est réduite de 15,5%, selon les chiffres publiés par l’Agence de presse de l’Océan indien (APOI) repris par les médias économiques.

Les importations se sont repliées de près de 15% suite à la morosité économique qu’a connu Mayotte après les mouvements sociaux de la fin 2011. L’essentiel des importations proviennent de la métropole. Elles ne sont issues que pour 3,6% de la zone Océan indien où le classement des pays dans lesquels Mayotte se fournit a changé. En 2012, Maurice est devenu notre premier fournisseur régional devant l’Afrique du Sud. Madagascar prend la troisième place reléguant ainsi La Réunion au pied du podium.

Des exportations prometteuses

La bonne surprise vient en revanche des exportations : l’augmentation est spectaculaire, avec une hausse de 23,6%. Dans ce volet, Mayotte est beaucoup mieux connectée à sa région. Le 101e département a exporté, en 2012, pour 3,1 millions d’euros de marchandises vers l’Océan Indien, soit près de 43% de ses exportations totales. Les Comores continuent d’être les premiers importateurs des produits mahorais (40,7 %) suivis par Madagascar (21,1 %), La Réunion (19,0 %) et l’île Maurice (16,7 %).

La tendance à l’amélioration semble se poursuivre sur le début de l’année 2013. Si les importations sont reparties à la hausse, les exportations continuent de progresser plus rapidement, selon les chiffres fournis par l’IEDOM*. Le secteur de la pisciculture connaît, par exemple, entre juin 2012 et juin 2013, une augmentation de ses exportations de plus de 300% en valeur.

Ces bonnes nouvelles doivent tout de même être relativisées. Même si le taux de couverture (le rapport entre importations et exportations) s’est amélioré de 0,7 point, il ne s’établit qu’à 2,2%. Cela signifie que pour 100 euros d’importations, Mayotte n’exporte que 2,2 euros. La preuve qu’un véritable tissu économique capable d’exporter est encore à construire.

RR

*IEDOM : Institut d’émission des DOM

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139123
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139123
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139123
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139123
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139123
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139123
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...