25.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEconomiePrix des carburants dans les DOM : la pression ne retombe pas

Prix des carburants dans les DOM : la pression ne retombe pas

Les gérants des stations-service de la zone Caraïbe ont écrit au Premier ministre. Ils dénoncent un «simulacre de concertation» avant la publication du décret sur les prix des carburants dans les DOM toujours maintenue pour demain par le gouvernement.

StationAprès trois jours de grèves, les gérants de station-service de Martinique, Guadeloupe et Guyane ont adressé un courrier au premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lui demandant «le report» du projet de décret sur les prix des carburants et «une véritable concertation avec les professionnels du secteur».
C’est également les contrats les liant aux compagnies pétrolières qui sont l’objet de leur mécontentement. Les pétroliers les ont, en effet, prévenu par courrier de leur intention de «changer le cadre et les principes contractuels, de gestion et économiques en vigueur si le projet de décret était adopté sans véritable concertation».

Dans leur missive au Premier ministre, les stations-service expliquent que «cela veut dire concrètement que les gérants seront virés, ainsi que leurs salariés. C’est lamentable lorsqu’on sait que la priorité première du gouvernement est la lutte contre le chômage ».

La remise en cause d’un « modèle social »

La pression ne retombe donc pas autour du projet du gouvernement d’encadrer plus étroitement les pratiques du secteur dans l’ensemble des DOM. Aux Antilles, les gérants des stations appuie ainsi sur le volet social, particulièrement sensible outre-mer. Ils mettent en avant ce qu’ils considèrent comme «un modèle social vertueux » qui a permis d’employer 3 800 personnes, essentiellement faiblement qualifiées «dans des départements qui battent tous les records en matière de chômage et d’insécurité ».

Sur sa page Facebook, le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, affirmait qu’il n’y a «aucun motif de fermer les stations-service » car «les nouveaux textes ne remettent en cause ni les marges, ni les emplois des gérants de stations. Ils les préservent». Il indique également que «le gouvernement est déterminé à obtenir la transparence des prix et la modération des profits pétroliers pour faire baisser les prix à la pompe».

Des conséquences dans les 5 DOM

Dans un deuxième message, il confirme d’ailleurs, que «sur instruction du Premier ministre, le nouveau décret réglementant la fixation des prix des produits pétroliers dans les DOM sera publié ce mardi au Journal officiel.»

Ce week-end, quelques stations ont été réquisitionnées en Martinique et en Guadeloupe pour assurer l’approvisionnement en carburant des véhicules des services d’urgence.

Les gérants des stations-service de La Réunion ne se sont pas joints au mouvement et la situation monopolistique de Mayotte est différente. Pour autant, le décret aura également des répercutions dans l’Océan indien puisque le décret concerne l’ensemble des DOM.
RR

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139119
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139119
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139119
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139119
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139119
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139119
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...