24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 février 2023
AccueilUneUn instituteur de Mayotte en route vers la planète Mars

Un instituteur de Mayotte en route vers la planète Mars

1058 personnes ont été présélectionnées à l’échelle planétaire pour faire partie de la première colonie humaine sur Mars. Parmi elles, un instituteur en poste à Mayotte.


C’est par ce simple tweet que Victor François a annoncé sa présélection pour le voyage sur Mars. S’ils ne seront que 24 à poser finalement le pied sur la planète rouge, 1058 candidats peuvent encore prétendre à l’aventure d’une vie : il s’agit d’un aller sans retour. Le projet privé Mars One vise, en effet, à installer la première colonie humaine permanente sur la planète voisine de la Terre, à 18 mois de voyage tout de même.

La petite annonce mondiale pour ce boulot hors normes a reçu plus de 200.000 réponses. Et parmi le millier de candidats encore en lice, on compte 21 français dont Victor François, un instituteur en poste à Mayotte.
Interrogé par nos confrères du Républicain lorrain, Victor, 24 ans, explique avoir été retenu après avoir envoyé une vidéo. «J’ai fait appel à un camarade de promotion de Supinfo pour réaliser un court-métrage humoristique. J’y explique qu’étant pilote d’ULM, j’ai déjà tenté d’aller sur Mars mais que toutes mes tentatives ont échoué. Ma seule chance d’y aller est donc de participer à Mars One», confie-t-il au journal métropolitain.

Mars One ProjectIl estime que son parcours personnel a également dû jouer dans sa présélection: «Je suis né à la Réunion, j’ai vécu en Guadeloupe, je connais bien l’Afrique et l’Asie» a-t-il expliqué à Xavier Renauld du Républicain.
Installé à Mtsapéré, il est instituteur à Mayotte où sa candidature a été l’occasion «de nombreuses leçons sur le système solaire.»

Victor François attend à présent «un premier contact avec le docteur Norbert Kraft, responsable médical de la mission Mars One», le début d’une longue série de «tests médicaux, physiques et surtout psychologiques. Une des conditions premières sera la capacité à s’adapter à la vie en petit groupe dans un espace restreint» explique le (peut-être) futur Martien.

Le jeune homme assure se préparer au départ. Il a déjà fait, au cas où, une liste de ce qu’il aimerait faire avant de partir : «gravir le Mont-Blanc ou le Kilimandjaro». Et une dernière fois le Choungui ?
Pour les 24 candidats retenus, le voyage est prévu pour 2025.
RR

Le mail de présélection reçu par Victor françois tel qu'il l'a diffusé sur son profil Facebook
Le mail de présélection reçu par Victor François tel qu’il l’a diffusé sur son profil Facebook

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139118
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139118
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139118
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139118
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139118
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139118
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...