26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilUne"Paradis amers" : Mayotte sur France 2

“Paradis amers” : Mayotte sur France 2

Le premier téléfilm tourné à Mayotte est diffusé ce mercredi 15 janvier sur France 2. Retour sur un tournage inédit dans le 101e département.

Zaïnaba et Hugo, principaux personnages de "Paradis amers"
Zaïnaba et Hugo, principaux personnages de “Paradis amers” (crédits photos : Eloa Prod)

C’est la première fois que Mayotte se retrouve au cœur de l’intrigue d’une fiction. Diffusée ce mercredi soir sur France 2 à 22h40 (20h40 heure de Paris), «Paradis amers» raconte l’adolescence d’Hugo balloté au gré des affectations de ses parents métropolitains. Arrivé à Mayotte avec sa famille, le jeune homme découvre l’amour mais aussi la force des traditions familiales mahoraises.

Le téléfilm accueilli avec une certaine bienveillance par la critique (Voir la note de Télérama) a été tourné en avril 2012 à Mayotte. Pendant trois semaines, Koungou, Dzoumogné, Tahiti plage ou Mamoudzou ont servi de décor à la fiction réalisée par Christian Faure. La trentaine de techniciens et de comédiens, dont Michèle Bernier qui tient un rôle central, sont arrivés de Paris. Mais ils ont aussi travaillé avec une vingtaine d’acteurs locaux et pas moins de 500 figurants répartis entre les différents lieux de tournage.
«C’était un moment fabuleux, se souvient Barbara Bouëssay de First prod. Voir des scènes de la vie quotidienne que nous connaissons à Mayotte être mises en scène, c’était une expérience très étonnante.»

First prod, société de production mahoraise, a aidé l’équipe métropolitaine à identifier les lieux où le film a été tourné. Elle a également réalisé le casting local de la production. «On a découvert quelques talents avec lesquels on a noué des liens, note Barbara Bouëssay. D’habitude, nous travaillons sur des tournages beaucoup plus courts. En trois semaines, on a le temps de trouver de réelles affinités. Depuis, certains d’entre eux ont d’ailleurs tourné quelques publicités ou divers films institutionnels avec nous.»

Mayotte : un décor fabuleux inexploité

Paradis amersQuasiment deux ans après ce tournage, Mayotte n’a pas accueilli de nouvelle équipe de long métrage de fiction. Et pourtant, le potentiel est bien là. «Mayotte est un lieu de tournage fabuleux en terme de décor, affirme Barbara Bouëssay. Le problème que nous avons, c’est un problème de statut. Il faut trouver un moyen pour déclarer les gens alors que le système des intermittents du spectacle n’est pas transposé ici. C’est un frein réel pour faire venir des tournages quand les équipes ont le choix entre plusieurs territoires.»
Les retombées en termes d’images mais aussi économiques ne sont pourtant pas négligeables. Pour «Paradis amers», ce sont trente personnes qui ont passé trois semaines dans des hôtels, dans les restaurants et qui sont passés par les boutiques du département.

L’atout de Mayotte reste le côté sauvage qu’a perdu La Réunion. L’île au lagon pourrait prendre le relais et accueillir des productions qui nécessitent les décors de notre quotidien.

RR

Voir la fiche du film et la bande annonce de France 2 sur le site de la société de production

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139120
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139120
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139120
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139120
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139120
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139120
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...