29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilSociétéStress ou mal-être en entreprise, comment le détecter ?

Stress ou mal-être en entreprise, comment le détecter ?

Le développement économique tel qu’il est ancré dans les mentalités n’est pas forcément facteur de bonheur. En attendant que des solutions alternatives soient proposées, il faut panser des plaies de déprime qui, selon Medetram, peuvent gagner les salariés à Mayotte.

Florence Hutin Van-Thuy : "comprendre le mécanisme du stress" (au deuxième plan, Thierry Galarme)
Florence Hutin Van-Thuy : “comprendre le mécanisme du stress”
(au deuxième plan, Thierry Galarme)

« Pour Aristote, ‘un être au travail n’est pas libre car son activité altère son esprit et sa santé mentale’»… un hymne à la paresse ? Plutôt une introduction par Thierry Galarme, président de Medetram (Médecine du travail de Mayotte) d’une conférence sur la prévention des risques psychosociaux dans l’entreprise ce lundi au Centre Universitaire de Formation et de Recherche (CUFR).

«Le stress, le ‘burn-out’ (épuisement) ou le suicide sont à la fois des drames humains et des coûts pour la société», rappelait-il, «et n’en déplaise aux critiques, même à Mayotte» prenant en exemple le geste déplacé point de départ d’un mouvement social au supermarché Jumbo score samedi dernier.

Thierry Galarme convenait malgré tout que la culture mahoraise, l’influence de l’islam, «protègent du suicide», mais plusieurs facteurs gagnent selon lui : «l’occidentalisation des fonctions dans l’entreprise, l’importation de modèles de management, la course à la rentabilité étroitement liée à l’accroissement du SMIG, la concurrence dans le secteur marchand… les situations de perte d’emploi pointent leur nez».

Faits aggravant selon lui, le «psychotroma provoqué par la grève des 44 jours en 2011».

Et parce que Medetram est là pour «adapter les conditions de travail à la santé des salariés», deux intervenants venaient en donner la méthode, «deux spécialistes qui vont également former nos équipes».Salle Medetram

Florence Hutin Van-Thuy, psychologue clinicienne, responsable de la Santé au travail de l’Institut de Prévention Santé (IRPS), a travaillé pour un organisme prégnant dans ce domaine, la RATP et s’est investi sur l’après AZF, usine qui avait explosé en 2001 à Toulouse.

Second spécialiste, le colonel Gilles Malie est chef d’Etat major de la brigade des Sapeurs Pompiers de Paris.

La salle du CUFR était quasiment pleine : chefs d’entreprise, Directeurs généraux des Services, directeurs des ressources humaines ont pu repérer les étapes essentielles pour dépister les risques psychosociaux.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...