29.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilUneLe Kenya et La Réunion emportent Mamoudzou

Le Kenya et La Réunion emportent Mamoudzou

Le Kényan Kipkemoi Rotich Titus et la Réunionnaise Anne Atia sont les vainqueurs de la première édition des 10 km sur route de Mamoudzou.

IMG_7189
La victoire du Kényan commentée par Jean-Louis Prianon (en orange), 4e au JO de Séoul en 1988 et parrain de l’épreuve.

Kipkemoi Rotich Titus a remporté la 1ère édition des 10 km sur route de Mamoudzou, dont le JDM est partenaire. Le Kényan a rapidement pris la tête de la course, surclassant ses adversaires du jour. “Je me sens bien. Il a fait chaud, c’est pour cette raison que je ne suis pas dans mon meilleur temps. Mais c’était une très bonne course. Noirs, Blancs, peu importe, on a couru ensemble, l’ambiance était très bonne”, s’enthousiasme le Kényan dont le record sur la distance est de 28’11”, un chrono de niveau mondial.

La chaleur a incontestablement été un des acteurs de la course. Malgré un départ en fin de journée, le sénateur-maire de Mamoudzou Abderhamane Solihi a lancé les coureurs à 16h30, la chaleur était encore bien présente sur le parcours. Les 140 participants se sont élancés de la zone d’activité de Kawéni, avant de dépasser l’embarcadère de la barge en longeant le front de mer. Sur un parcours  sur lequel chaque kilomètre était indiqué, les coureurs ont dépassé la pointe Mahabou, puis la seule difficulté du parcours, la pente montée avant d’atteindre la rond point du manguier et de redescendre vers la rocade.

Kipkemoi Rotich Titus a été le premier à enchaîner les deux ronds points de Doujani avant de plonger dans le village de M’Tsapéré, d’emprunter le parcours en sens inverse et de passer la ligne d’arrivée à quelques encablures du rond-point SFR. Dans la course des hommes, la région complète le podium. Le Malgache Fulgence Rakotondrasoa et le Mohélien Mouhamadi Raou Bacar, distancés de quelques foulées par le Kenyan (31’07), bouclent leur parcours en respectivement 31’43” et 32’00”.

Mamoudzou réussit à La Réunion

IMG_7317
L’athlète réunionnaise, Anna Atia, quelques mètres avant sa victoire

La grosse surprise vient de la course femme. L’athlète réunionnaise Anne Atia a fait la course parfaite. La pistarde, dans les mollets des coureuses kenyane et malgache tout le long de la course, a  attaqué au bon moment, en fin de course. Elle coiffe sur le poteau, un petit kilomètre avant l’arrivée la favorite Kenyane, Gladys Semeli Agui après avoir rattrapé la Florence Ramanyena Sao Merian (39’44”), qui a pourtant mené quasiment tout le long du parcours.

Chaleur, fort taux d’humidité et une réunionnaise plus habituée à ces conditions que ses concurrentes  expliquent en partie ce succès. “J’ai géré ma course progressivement, j’ai vu que la Malgache et la Kényane souffraient, j’ai forcé mon allure avant la ligne d’arrivée, ça a fonctionné. C’est une vraie satisfaction, je n’y croyais pas”, s’enthousiasme Anne Atia.

IMG_7082
Départ en fin d’après-midi à Kawéni

Les sportifs locaux terminent la course avec un bon chrono. Alain Douguet (33’48”) est sur la plus haute marche du podium mahorais, suivi de Mohamed Kaddafi (34’57”) et Eric Berde (35’15”). Alain Douguet est donc le seul à avoir réalisé un temps qualificatif pour les championnats de France, sous 34 minutes.

Plusieurs athlètes handisport ont également participé à la première édition des 10 km  de Mamoudzou. “C’est bien pour une première, je n’y croyais pas. Avant je faisais du tandem, c’est la première fois que je participe à une course de ce type”, rapporte Saïd Ali Sadam, déficient visuel. Il a bouclé aisément les 10 kilomètres en une heure.

Succès sportif, tous les coureurs ont salué l’organisation, et presque populaire pour la première course courue à Mayotte inscrite au calendrier de la fédération d’athlétisme. Si les spectateurs n’étaient qu’une poignée à l’arrivée, de nombreux amateurs d’athlétisme ont pu observer la course tout le long du parcours. “Les gens ont l’air content, tout s’est bien passé. C’est vraiment une grosse satisfaction pour cette première”, explique Sébastien Synave, l’organisateur de l’événement.

A.L.

Les résultats complets seront prochainement disponibles sur le site www.sportpro.re.

Classement hommes

1. Kipkemoi Rotich Titus (KEN) : 31’07”
2. Fulgence Rakotondrasoa (MAD) : 31’43”
3. Mouhamadi Raou Bacar (COM) : 32’00”

Classement femmes

1. Anne Atia(FRA) : 38’07”
2. Gladys Semeli Agui (KEN)
3. Florence Ramanyena Soa Merina (MAD) : 39’44”

Classement local hommes

1. Alain Douguet (FRA) : 33’48”
2. Mohamed Kaddafi : 34’57”
3. Eric Berde : 35’14”

Classement local femmes

1. Virginie Augoer : 44’19”
2. Florence Tera : 50’55”

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...