26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueiljusticeAccident mortel de la route : prison avec sursis

Accident mortel de la route : prison avec sursis

CARNET DE JUSTICE. ?On a un homme qui est mort car sa faute est simplement d?avoir ?t? pris en stop par quelqu?un qui ne savait pas conduire.? Le procureur r?sume ainsi les d?bats au d?but de son r?quisitoire.

Les accidents mortels de la circulation sont peu nombreux ? Mayotte. Pourtant, tous les automobilistes ont pu faire l?exp?rience de conduites inappropri?es, trop lentes, trop rapides ou tout simplement impr?cises mettant parfois en doute la capacit? de certains conducteurs de se retrouver au volant d?un v?hicule.

Ce mercredi, le tribunal correctionnel se penchait sur un de ces accidents tragiques. Le 25 novembre 2012, sous la pluie, un v?hicule rate un virage sur la commune de Tsingoni et s??crase contre un arbre. Le conducteur s?en sort sans trop de dommages, mais le passager est s?rieusement bless?. Transport? au CHM, il d?c?de une vingtaine de jours plus tard.

Une addition de malchances

Les circonstances semblent s??tre acharn?es sur le pauvre homme. Ses blessures n?ont pas directement caus?es sa mort mais elles ont ?t? le point de d?part de complications m?dicales. L?homme avait la sant? fragile. Op?r? du c?ur ? deux reprises en M?tropole, les fractures ont entra?n? des infections fatales.

Mais sa malchance a d?abord ?t? de monter dans cette voiture. Il ne connaissait en effet nullement le conducteur, il venait d??tre pris en stop quelques kilom?tres auparavant par un homme qui n?avait pas le permis.
-Vous conduisez sans permis ? demande le Pr?sident
-Oui, r?pond franchement le pr?venu.
-Depuis longtemps ?
-Un mois

Sans permis et sans assurance

Ce conducteur n??tait pas propri?taire de la voiture qui appartient ? un autre homme qui ach?te des voitures. Mais comme lui non plus n?a pas le permis, il ne peut pas assurer ses v?hicules. Le conducteur n?a pas ?t? forc? ? conduire, mais les liens anciens qu?il entretien avec le propri?taire qui lui donne du travail l?am?ne naturellement ? prendre le volant. ?Si j?avais refus?, il aurait pens? que je ne voulais pas lui rendre service?, explique le conducteur.
?Et en prenant une personne en stop, vous ne vous ?tes pas dit que vous pouviez mettre cette personne en danger ? ?. ?Rendre service?, r?pond encore le pr?venu, alors que l?autostoppeur attendait une bonne ?me sous la pluie.

Comme souvent, avocats de la d?fense et de l?accusation pointent la l?g?ret? des proc?dures, le manque d?expertises et de d?tails aussi bien sur la prise en charge de la victime que sur le v?hicule accident?. Mais la d?fense aura beau tenter de d?samorcer les ?l?ments accablants, elle ne convainc pas. Le propri?taire du v?hicule est condamn? ? 1000 euros auxquels s’ajoutent 350 euros pour le fonds de garantie des assurances. Le conducteur ?cope d’un an de prison avec sursis, l’interdiction de passer le permis pendant six mois et 300 euros d’amende. “Qu’on ne vous retrouve pas au volant d’une voiture, sinon ?a va ?tre chaud”, pr?vient le Pr?sident.
Une audience civile devra d?terminer le montant des dommages et int?r?ts ? verser ? la famille de la victime.

Voir les autres CARNETS DE JUSTICE.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...