24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 février 2023
AccueilSantéDengue à Mayotte : opération «le mois sans moustique»

Dengue à Mayotte : opération «le mois sans moustique»

Face à l’augmentation continue des cas de dengue à Mayotte, la mobilisation prend une nouvelle dimension pour éviter que l’épidémie devienne incontrôlable. 

Le mois sans moustiqueL’Agence régionale de Santé (ARS), l’IREPS*, les communes, et les associations de quartier s’associent face à une épidémie de dengue toujours plus menaçante. Elles lancent l’opération «le mois sans moustique», du 7 au 25 avril. Des actions seront organisées dans l’île pour sensibiliser la population à la lutte contre les moustiques. Au programme : explications, opérations de nettoyage dans les quartiers, sensibilisation des plus jeunes à travers des interventions dans les écoles, etc.

L’objectif est de combiner les moyens des communes et les actions individuelles pour rappeler les bons gestes à adopter mais aussi convaincre de leur intérêt et de leur efficacité.
Cette opération doit se terminer le 25 avril, pour la Journée mondiale contre le paludisme. A cette occasion, les lauréats du concours sur «les moustiques, c’est l’affaire de tous» recevront leur prix. Pour la 2e année consécutive, ce concours a pour but de permettre aux enfants de travailler en s’amusant sur les différentes maladies transmises par les moustiques.
Poèmes, slams, peintures, dessins ou pièces de théâtre, les œuvres proposées seront présentées durant cette journée sur la Place de la République à Mamoudzou.

La circulation du virus de la dengue est avérée depuis le mois de février dernier à Mayotte. Sur un total de 54 cas de dengue identifiés depuis le début de l’année, 28 d’entre eux sont survenus chez des personnes qui n’ont pas voyagé.
Après les épisodes pluvieux de ces dernières semaines et en particulier le passage du cyclone Hellen à proximité de Mayotte, les conditions sont réunies pour générer une très forte augmentation de la densité de moustiques et ainsi favoriser la circulation de la dengue.

RR

Voir aussi :
DENGUE À MAYOTTE : NOUVEAU RECORD HEBDOMADAIRE DE MALADES
LA GUERRE À LA DENGUE EST DÉCLARÉE

*IREPS : Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...