25.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieParlement européen : avancées pour Mayotte

Parlement européen : avancées pour Mayotte

Le Parlement européen a adopté ce mercredi plusieurs mesures importantes pour les régions européennes ultrapériphériques (RUP), dont la pérennisation de l’octroi de mer, et pour les pêcheurs de Mayotte et La Réunion en particulier.

Pêchou zoomLe FEAMP, Fonds d’aides européennes pour les pêcheurs et aquaculteurs, de 6,4 milliards d’euros vient d’être adopté pour l’ensemble de l’Union européenne sur la période 2014-2020.

Et plusieurs avancées sont enregistrées :
* Hausse de plus de 50% des aides pour la compensation des surcoûts sur la période 2014-2020, quand les aides pour toutes les pêcheries du continent baissent ;
* Financement des DCP ancrées, alors que celui-ci n’était plus autorisé ;
* Aide à l’installation jusqu’à 100.000 euros pour les jeunes pêcheurs de moins de 35 ans
* Aide au remplacement des moteurs
* Redéfinition de la pêche artisanale pour l’adapter aux pratiques des RUP

Le député européen Younous Omarjee indique avoir défendu et obtenu la création d’un Conseil Consultatif de l’Océan Indien, qui permettra demain aux pêcheurs de Mayotte et la Réunion « d’avoir un dialogue direct avec la Commission européenne pour mieux faire entendre leurs attentes, leurs besoins et leurs objectifs ».

Prolongation de l’Octroi de mer

La prolongation du régime d’octroi de mer jusqu’au 31 décembre 2014 pour la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, la Réunion ainsi que son extension pour Mayotte ont été validées par les députés européens ce 16 avril. La Commission devrait transmettre en septembre prochain un texte reconduisant l’octroi de mer jusqu’en 2020 ou 2024.

« En principe, aucune différence d’imposition n’est possible dans les RUP françaises entre les produits locaux et ceux provenant de métropole ou des autres États membres de l’UE » rappelle Younous Omarjee, « mais compte tenu des spécificités des RUP,  des dérogations sont prévues pour protéger l’économie locale ».

Les produits agricoles européens seront mis en valeur par des labels et des signes distinctifs, tels AOP et IGP.

Et enfin, après le vote en commission le mois dernier, le Parlement européen s’est prononcé en faveur de l’accord sur le FSUE, fonds sur les catastrophes naturels, qui pourra être déclenché dès que les dégâts évalués seront équivalents à 1% du PIB régional dans les RUP contre 1,5% pour les autres régions de l’UE.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...