24.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 février 2023
AccueilFaits divers"Il n'y avait pas lieu de détourner un avion"

“Il n’y avait pas lieu de détourner un avion”

queue avion XL Airways
Un avion XL Airways sur le tarmac de l’aéroport de Dzaoudzi

Stéphanie a achevé jeudi matin son périple à bord du vol de XL Airways, détourné durant plusieurs heures au Caire . Assise à l’arrière de l’appareil où étaient maitrisés les “deux ivrognes”, elle témoigne de l’effervescence du personnel de bord.


Ce sont apparemment deux amis qui avaient un peu trop forcé sur la boisson. “Quand ça a commencé a dégénérer, ça a été très rapide. Il y avait un homme complètement ivre, il était hystérique”, rapporte Stéphanie. Maîtrisé au sol par le personnel de bord, l’homme se débattait très fortement, ” ce n’était pas une bagarre, ils étaient cinq sur lui pour le bloquer. Ensuite son copain, tout aussi rond, est arrivé pour le calmer, mais… en sautant par dessus les sièges, ça n’a pas calmé les hôtesses !”

D’autres passagers rencontrés par le JIR indiquent que le premier individu “a même frappé une hôtesse au visage et a tenté d’ouvrir une porte ». C’est à se moment, entre les cris du personnel de bord et des deux ivrognes, que le pilote de l’avion a décidé de détourner l’avion au Caire. “La situation était ahurissante. L’annonce du pilote n’a rien fait pour arranger les choses en nous disant précisément qu’il était obligé de détourner l’avion en Égypte, car il y a un individu d’une violence extrême à bord. Pour moi les mots étaient disproportionnés, j’ai parlé à certains passagers à l’avant de l’appareil, ils ont cru à ce moment à une attaque terroriste !”

Sans menottes 

Selon la passagère, l’équipage n’a rien fait pour calmer la situation. ” Ce qui m’a choqué, c’est qu’ils répondaient à l’agressivité par l’agressivité, ils hurlaient autant que les deux excités. Aucun passager ne s’est levé, car la situation était loin d’être dramatique. Selon moi il n’y avait pas lieu de détourner un avion.”
Après l’atterrissage, au Caire, les policiers égyptiens sont montés dans la carlingue de l’appareil pour embarquer les deux énergumènes. “Ils ne voulaient pas les prendre au début, ils ont embarqué le premier, je n’ai pas vu sortir le deuxième, sans même lui passer les menottes, alors qu’ils les insultaient en français…”
Le vol a pu redécoller après 6 heures d’attente. “Arrivé à La Réunion à 18 heures, on ne savait même pas s’il fallait qu’on récupère nos bagages, nous n’avons pas été informés par la compagnie. J’ai appris par la suite dans l’hôtel où nous étions logés, que les chambres avaient été réservées dès 15 heures par XL.”
Alors que l’arrivée était prévue mardi matin à Mayotte, les passagers ont atterri en fin de journée à La Réunion, non sans s’être sustentés d’un sandwich dans l’avion, vendu 5 euros par la compagnie.
A.L.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...