29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilFil infoSylvie Especier, tout au mérite

Sylvie Especier, tout au mérite

Especier médailleLa sous préfète en charge de la Cohésion sociale et à la Jeunesse était à l’honneur ce mercredi soir à la Case Rocher : le préfet Jacques Witkowski décernait à Sylvie Especier la médaille de l’Ordre national du mérite, « une décoration voulue par le général de Gaulle pour ceux qui s’engagent au quotidien au profit de la France ».

C’est lui qui soulignera les qualités de la sous préfète « caractérisées par votre humanité et votre côté positivement tenace, je n’ai pas dit têtue ! », et qui retracera son parcours.

Née le 3 septembre 1963, elle est l’aînée d’une famille de 7 enfants, « aux moyens limités ». Pour aider sa famille et financer ses études, elle est tour à tour employée de maison, agent hospitalier ou agent qualité dans une fromagerie.

Parallèlement, elle suit l’école normale et un DEUG d’histoire puis, après avoir enseigné notamment dans un institut spécialisé d’enfants en difficulté, choisit de reprendre des études qui la mènent au doctorat en Sciences de l’Education.

Passage de témoins

Avec son mari Jean, et le préfet Jacques Witkowski
Avec son mari Jean, et le préfet Jacques Witkowski

C’est en 2010 qu’elle entre au service du ministère de l’Intérieur comme sous préfète à Barcelonette. « S’il avait fallu inventer ce poste de sous préfète à la cohésion sociale, ç’aurait été pour vous ». Jacques Witkowski rappelait quelques dossiers sensibles de la fonction à Mayotte : « les constructions scolaires, l’enfance en danger, le monde associatif, la réussite éducative… ».

C’est avec guère moins d’assurance qu’on lui connaît habituellement que Sylvie Espécier livrait son discours de remerciements, « en dédiant cette médaille à tous ceux qui travaillent à la grandeur du service public », et affirmant « avoir toujours agi avec passion et loyauté ».

Elle se livrait un peu, ou plutôt l’histoire de sa famille « qui se mêle à l’Histoire avec un grand « H » », puisqu’elle fut éclatée à Metz entre l’Allemagne, la France et les Etats Unis « pour nos jeunes qui fuyaient la guerre ».

Sandrine Mazetie, vice présidente de l'Assemblée nationale en visite à la caserne de gendarmerie de Pamandzi
Sandrine Mazetie, vice présidente de l’Assemblée nationale en visite à la caserne de gendarmerie de Pamandzi

Sylvie Especier avait convié à la cérémonie deux jeunes filleules de l’association « marraines en action », « pour leur montrer que quelque soit l’histoire personnelle, on peut mener sa carrière avec brio ».

Elle concluait sur une citation de Simone de Beauvoir, « on ne nait pas citoyen, on le devient », et un remerciement à son discret mari « qui mérite la moitié de ma médaille ».

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139512
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139512
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139512
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139512
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139512
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139512
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...