26.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilEconomieTendances Outre-mer : des investissements probables d’ici un an

Tendances Outre-mer : des investissements probables d’ici un an

Dans sa dernière lettre, la Fedom (Fédération des Entreprises d’Outre-mer) fait le tour de l’activité économique ultramarine. Elle est teintée d’espoirs à un an. Avec des stats manquantes… à Mayotte notamment.

SAMSUNG DIGITAL CAMERAAu premier trimestre 2014, les tendances sont contrastées relève la Fedom qui reprend les chiffres des Instituts d’Emission d’Outre-mer (IEDOM). En Guadeloupe, l’indicateur du Climat des Affaires (ICA) se dégrade au 1er trimestre de 6 points par l’inquiétude des chefs d’entreprises sur le trimestre à venir.

A La Réunion, il augmente au contraire de deux petits points grâce à un jugement positif sur la trésorerie et les prix, comme en Polynésie française (+4 points) et, dans une moindre mesure, en Nouvelle Calédonie (+1,4).

Dans les autres territoires, les statistiques du 1er trimestre 2014 ne sont pas encore sorties, il faut donc se rabattre sur les données de fin 2013. En hausse de 5,2 points en Martinique, et plus faiblement en Guyane, Saint Pierre et Miquelon et Mayotte, elles traduisent une tendance pratiquement générale sur les outre mer, en dehors de la Nouvelle Calédonie : «les prévisions d’investissements à un an s’améliorent», un signe encourageant.

Si la défection de données ne touche pas seulement Mayotte, le 101ème département est malgré tout le seul à connaître un recensement quinquennal.

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi avait interpellé à ce sujet tour à tour, le ministre de l’Economie et des Finances en décembre 2013 et la ministre déléguée aux affaires sociales, Marie-Arlette Carlotti en février 2014. «Cette situation constitue un frein considérable à l’établissement de politiques à engager et aux investissements à réaliser. Elle ne permet pas d’établir un plan d’action global adapté pour Mayotte», disait-il.

Cette dernière avait plus ou moins botté en touche, indiquant que des documents faisaient défaut à Mayotte, «les fichiers de revenu fiscaux ou permis de construire», par exemple, et indiquait que pour ce qui était de l’indice des prix à la consommation, « il doit être intégré à la chaîne de production nationale». «les statistiques relatives aux entreprises reposent d’abord sur la mise en place du répertoire SIRENE, qui est désormais également pris en charge par l’INSEE».

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...