24.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilslideRêves de chaises et d'étoiles...

Rêves de chaises et d’étoiles…

Le ciel se parait de multiples couleurs vendredi soir pour le vernissage de l’exposition « Chaise-œuvres de Mayotte » à Dembéni.

A partir d’emballages de boisson
A partir d’emballages de boisson

C’est un musée artistique éphémère qu’a cherché à importer de Guyane Delphine Monchaux, enseignante en Petite section à Chiconi, et c’est donc avec des lanternes célestes tout aussi furtives que l’enseignante décidait d’inaugurer l’exposition « Chaise-œuvres de Mayotte ».

Les visiteurs de l’exposition étaient invités à lâcher les lanternes distribuées, « offertes par nos partenaires guyanais », soulignait Delphine Monchaux, constellant le ciel de tâches multicolores.

Le concept original initié en Guyane est axé sur  la familiarisation des enfants avec le musée en en créant un à leur image. Et pour cela, rien de mieux que d’exposer leurs œuvres, ont décidé les organisateurs.

Partant de la citation de Joris-Karl Huysmans, « A quoi bon  bouger, quand on peut voyager si magnifiquement dans une chaise ? »,  le thème de la chaise s’est imposé au 80 classes des écoles de Sada, de Mamoudzou Centre, de Mamoudzou Sud, de Tsingoni, et de Petite-Terre adhérentes au projet, « et en même temps à 100 enseignants de Kourou en Guyane ».

Delphine Monchaux est parvenue à attirer des enfants
Delphine Monchaux est parvenue à attirer des enfants

Il se décline à perte de vue dans le hall d’accueil du collège de Dembéni. Chaises issues de l’imaginaire des contes comme celle de la reine Tembé ou de Boucle d’or et des trois ours, ou les « Drôles de chaises » créées à partir de récupération des matières premières, emballages etc., elles rivalisent de couleur et d’astuces.

Une visiteuse commentait la « Chaise Tarzan » : « c’est comme du temps de nos arrières arrières grands parents, on faisait ce genre de chaises parce qu’il n’y avait rien d’autre ».

Le résultat a demandé beaucoup d’investissement, « il fallait fédérer 80 enseignants », et reste nuancé : « je n’arrive pas à mettre en place le deuxième volet du projet, la visite du musée par les enfants, faute de bus scolaire », déplore Delphine Monchaux… Certaines mairies ont joué le jeu, pas toutes…

"Chaises mille-pâtes"
“Chaises mille-pâtes”

L’exposition se tient au collège de Dembéni jusqu’au 13 juin, « pour la transférer peut-être vers l’aéroport ensuite ».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

"Chaise Tarzan"
“Chaise Tarzan”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139518
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139518
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139518
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139518
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139518
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139518
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...