29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilEnvironnementProtection du corail: les élus ultramarins en concours

Protection du corail: les élus ultramarins en concours

Il faudra faire preuve d’imagination, mais aussi de concret pour l’emporter dans ce concours ouvert tous les ans aux ultramarins.

Corail et poissonsL’IFRECOR (Initiative française pour les récifs coralliens) organise depuis 2011 le concours de la Palme IFRECOR à destination des élus des collectivités d’Outre-mer. Ce concours a pour objectif de récompenser les actions et politiques exemplaires mises en œuvre pour la préservation et la gestion durable des récifs coralliens et de leurs écosystèmes associés (herbiers et mangroves).

Les écosystèmes coralliens participent à la préservation des littoraux. Véritables barrières naturelles, ils agissent comme des remparts contre les fortes houles océaniques et peuvent également atténuer l’impact des tsunamis. Si les récifs et mangroves ne jouaient pas ce rôle de protection des côtes, une grande partie des bâtiments et infrastructures construites en bordure de mer se verrait menacée par la houle.

Partant du principe que le maintien d’une bonne fonctionnalité écologique nécessite que des mesures de gestion durable soient prises, pour l’IFRECOR, « les élus des collectivités d’outre-mer peuvent faire la différence ».

C’est donc la 4ème année que ce concours est lancé. Organisé par le Comité français de l’UICN, il a pour objectif de valoriser les actions et politiques locales exemplaires mises en œuvre pour la préservation et la gestion durable des récifs coralliens et de leurs écosystèmes associés (herbiers et mangroves).

Il prend du relief cette année en se plaçant dans le cadre de la préparation de la 21ème Conférence mondiale sur le climat qui se tiendra à Paris-le Bourget en 2015.

Le maire de Mamoudzou lauréat 2012

Les élus d’Outre-mer peuvent déposer leur candidature jusqu’au 16 novembre 2014 dans l’une des deux catégories suivantes : “protection, valorisation et restauration” ou “sensibilisation et éducation”, en téléchargeant l’inscription sur le site www.ifrecor.com/concours-ifrecor.html.

Pour exemple l’année dernière, neuf candidatures étaient en compétition et c’est le projet de Ary Chalus, député-maire de Baie-Mahault en Guadeloupe, pour le projet « Koudmen Pour la mangrove » qui l’avait emporté sur un programme de restauration écologique de la mangrove aux abords de la Rivière Salée notamment avec la destruction de 12 cases de pêcheurs insalubres et l’évacuation de 125 tonnes de déchets.

Dans la seconde catégorie, « Education et sensibilisation », c’est Fabienne Couapel-sauret, vice-présidente de la région Réunion, qui a vu son projet de « Sentier sous-marin de l’ermitage à Saint-Paul » récompensé.

En 2012, c’est le maire de Mamoudzou, Abdourahamane Soilihi qui l’avait emporté dans cette catégorie avec « Connaître la mangrove pour mieux la protéger ensemble », programme éducatif de replantation auprès des jeunes et de leurs parents.

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139509
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139509
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139509
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139509
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139509
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139509
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...