27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilUneFootball: «Plus aucun match jusqu’à nouvel ordre !»

Football: «Plus aucun match jusqu’à nouvel ordre !»

La colère des arbitres de football prend une nouvelle dimension ce samedi avec le boycott de l’ensemble des matchs «jusqu’à nouvel ordre». Un nouvel épisode de violence à l’origine de cette décision.

Gaz, porte-parole des arbitres : "cette fois, c'est trop!"
Gaz, porte-parole des arbitres : “cette fois, c’est trop!”

Cette fois, c’est vraiment trop ! Les arbitres de football de Mayotte, réunis toute la matinée à Combani, ont décidé ne plus participer à aucun match organisé à Mayotte. «On boycotte jusqu’à nouvel ordre», indique Gaz, le porte-parole des arbitres au JDM.
Malgré les lourdes conséquences d’une telle décision, l’unanimité n’a pas été difficile à trouver… car un nouvel épisode de violence est intervenu ce vendredi soir.

Après les matchs de championnat, c’est le foot corpo qui est concerné par d’inacceptables incivilités.
A Mamoudzou, dans le tableau «Football Entreprise», un arbitre a reçu des coups après avoir sorti un carton rouge contre un joueur du FC Taximen, lors de la rencontre qui opposait cette équipe à la Mairie de Mamoudzou. Problème : cette fois-ci, ce n’est pas un joueur ou un supporter qui a pris l’arbitre à partie mais un dirigeant !
«Un dirigeant qui s’en prend physiquement à un arbitre, on atteint un niveau de tension très inquiétant», explique Gaz.

Les arbitres avaient déjà annulé les matchs le 11 novembre dernier
Les arbitres avaient déjà annulé les matchs le 11 novembre dernier

Les arbitres impuissants face aux violences

Les arbitres sont démunis face à cette situation : «Honnêtement, on ne sait pas quoi faire. On ne sait pas si la préfecture doit intervenir, où simplement quelles mesures prendre», reconnaît Gaz.
La ligue de Mayotte (LMF) a bien pris des décisions pour ramener une certaine sécurité sur les terrains et aux abords des stades mais ces mesures ne vont pas se mettre, partout, en place immédiatement. Il a par exemple été prévu que 10 personnes soient désignées par les clubs qui reçoivent pour assurer la sécurité.
Le président de la ligue de football était attendu à Combani par les arbitres pour débattre de la situation.

Quoi qu’il en soit, ce samedi sera donc la 3e journée consécutive d’annulation des rencontres… Une situation qui ne va pas manquer de faire râler les amateurs de foot mais peut-être aussi de faire prendre conscience du caractère anormal des violences sur les terrains de sport de Mayotte.
RR
Le Journal de Mayotte

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139118
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139118
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139118
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139118
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139118
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139118
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...