29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilSociétéFonctionnaires: une semaine pour voter

Fonctionnaires: une semaine pour voter

L’ensemble de la fonction publique est appelée à désigner ses représentants aux seins des organes représentatifs. Le scrutin débute sur internet avant un vote «physique» prévu jeudi prochain. Les organisations syndicales jouent gros.

Elections professionnelles fonction publique 2014Les élections professionnelles au sein de la fonction publique revêtent un caractère particulier cette année. Pour la première fois, elles se tiennent dans l’ensemble des trois versants de la fonction publique, territoriale, Etat et hospitalière au même moment. A l’échelle nationale, ce scrutin prend donc une ampleur inédite : 5 millions d’agents sont appelés à renouveler pas moins de 22.000 instances : comités techniques, commissions administratives paritaires (pour les fonctionnaires), commissions consultatives paritaires (pour les agents contractuels) mais aussi comités techniques, comités d’hygiène et de sécurité et des conditions de travail…
De ces résultats découleront aussi la composition des instances supérieures du dialogue social de la fonction publique : le Conseil commun de la fonction publique et les Conseils supérieurs des trois fonctions publiques.

Ce jeudi 27 novembre, l’éducation nationale ouvre le scrutin via internet. C’est la seule institution qui permet le vote électronique jusqu’à jeudi prochain, date du vote physique, dans une urne, pour l’ensemble de la fonction publique.

Partout, les syndicats espèrent une participation importante. C’est en effet pour eux le moyen de conforter aussi bien leur légitimité –alors que leurs faibles effectifs sont souvent pointés du doigt- mais aussi celle des instances qui sont le cœur du dialogue social dans notre pays.

UrneTrois «batailles» majeures

A Mayotte, 15.000 fonctionnaires sont concernés pour conserver ou faire évoluer le paysage syndical issu des dernières élections professionnelles organisées entre 2010 et 2012.

Pour les organisations, l’enjeu est la représentativité dans chaque institution mais aussi globalement à l’échelle départementale. Trois «champs de batailles» se détachent ainsi nettement : outre l’éducation nationale (6.500 fonctionnaires inscrits), tous les regards seront focalisés sur le conseil général (CG) qui rassemble près de 3.000 agents et le centre hospitalier (CHM) et ses 2.000 votants potentiels. Le CG et le CHM sont, jusqu’à présent, deux bastions de la CFDT.

Au CHM, par exemple, la CGT-Ma, Sud-Santé, l’UDFO, la CFE-CGC et le SMPS ont l’intention de changer la donne. C’est à l’IFSI que sera installé le bureau de vote le 4 décembre et des navettes sont prévues pour convoyer les agents de l’ensemble du département.

Drapeaux manifestation intersyndicale 7 novembreLes résultats, dans une semaine

Dans la fonction publique d’Etat, ce sont les résultats de l’UDFO qui seront particulièrement observés, le syndicat espérant conserver ses positions. Quant à la CFE-CGC, elle va tenter de convaincre au-delà des cadres, son domaine d’action traditionnel.

Police, communes, syndicats intercommunaux… l’ensemble des résultats seront connus au fur et à mesure des dépouillements à l’issue du scrutin, jeudi prochain, 4 décembre. Ils conditionneront donc la représentativité et les rapports de force syndicaux pour les quatre prochaines années.
RR
remi@jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139117
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139117
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139117
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139117
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139117
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139117
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...