29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilEnvironnementLe «réflexe» Cyclamed arrive à Mayotte

Le «réflexe» Cyclamed arrive à Mayotte

Le dispositif de recyclage des médicaments Cyclamed démarre cette semaine à Mayotte. Nous pouvons désormais ramener nos médicaments non utilisés dans les pharmacies. Voici comment fonctionnent ce dispositif et l’éco-organisme qui le gère.

La campagne de communication de Cyclamed en métropole
La campagne de communication de Cyclamed en métropole

Après le verre jeté dans les Tri-O ou les piles dans leur boite, nous pouvons apprendre un nouvel éco-geste : ramener nos médicaments non utilisés dans les pharmacies. Cyclamed, l’éco-organisme chargé de cette collecte, installe son dispositif à Mayotte. Depuis lundi, les 18 pharmacies libérales du département disposent des cartons destinés à recevoir les flacons de sirop, les pommades, les patchs, les inhalateurs, les comprimés ou les gélules qui trainent dans nos armoires à pharmacie et que n’avons pas utilisés, que la date limite de validité soit dépassée ou non.

«La réflexion a démarré à Mayotte en 2011 dans la foulée de la départementalisation», explique Thierry Moreau Defarges, président de Cyclamed. Après quatre ans d’études et de mise en place de la logistique, c’est parti.

Daniel Robin et Thierry Moreau Defarges, président et directeur de Cyclamed
Daniel Robin et Thierry Moreau Defarges, président et directeur de Cyclamed de passage à Mayotte

Objectif : 3 à 5 tonnes par an

La société Copharmay, le grossiste qui fournit les pharmacies, distribue les cartons récepteurs qu’elle amènera, une fois remplis, dans un container installé à Star Mayotte. «En métropole, Cyclamed récupère en moyenne 184 grammes de médicaments par habitant ce qui représente plus de 12.000 tonnes chaque année. A Mayotte, nous espérons atteindre une fourchette comprise entre 3 et 5 tonnes par an», indique Daniel Robin, le pharmacien directeur.

A la fin de chaque année, les médicaments ainsi collectés vogueront en direction de Rouen, en Normandie, où ils seront incinérés et donc transformés en énergie. Tout autre type de recyclage reviendrait beaucoup trop cher.

Rien que les médicaments

Le carton de recyclage distribué aux 18 pharmacies libérales de Mayotte
Le carton de recyclage distribué aux 18 pharmacies libérales de Mayotte

La récupération des médicaments non utilisés est effectuée de façon bénévole par les pharmaciens. C’est une obligation de service à laquelle ils doivent se conformer. Mais attention : ils ne reçoivent que les médicaments achetés dans les pharmacies libérales. Ceux qui sont délivrés par l’hôpital ou par les vétérinaires doivent y retourner pour entrer dans leur propre circuit de recyclage.

Enfin, si tous les types de médicaments non utilisés sont concernés, les cosmétiques ou les articles de parapharmacie n’entrent pas dans la boucle. En métropole, 10 à 13% des retours sont des erreurs d’aiguillage et ne sont pas des médicaments.

Une «petite» association

Cyclamed est une association à but non lucratif. Elle est financée par une participation qui représente 0,0022€ sur chaque boite de médicament, ce qui a permis, tout de même, de récolter 7 millions d’euros en 2014. Ce budget alimente essentiellement les circuits de collectes car la structure ne dispose que de… trois salariés ! Vous avez bien lu, ils ne sont que trois, un directeur, une personne en charge de la gestion et une autre de la communication, à faire tourner une machine d’une grande simplicité.

Campagne de com' Cyclamed
Campagne de com’ Cyclamed

Le budget de fonctionnement limité a ainsi permis au président et au directeur de ne rester que deux jours et une nuit à Mayotte, juste le temps de lancer officiellement le dispositif.

Désormais, pour ramener vos médicaments non utilisés, direction les officines. N’y cherchez pas de boite. Ce sont les pharmaciens en personne qui recevront vos médicaments pour les jeter dans le carton recycleur.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...