29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilFaits diversL'avocat Jacques Tchibozo suspendu un an et demi

L’avocat Jacques Tchibozo suspendu un an et demi

Interdiction temporaire d’exercer. La peine a été prononcée contre l’avocat Jacques Tchibozo hier par la cour d’appel de Saint-Denis. Il est question de manquement à l’honneur et à la déontologie.

L'avocat Me Jacques Tchibozo
L’avocat Me Jacques Tchibozo

L’avocat du barreau de Mamoudzou, Me Jacques Tchibozo, a été condamné hier à une peine de dix-huit mois d’interdiction temporaire d’exercer. A cela se rajoute une interdiction de faire partie d’organismes professionnels pendant une durée de cinq ans. Cette peine a été prononcée par la cour d’appel de Saint-Denis de La Réunion qui statuait en matière disciplinaire.

La procédure fait suite à une requête du bâtonnier de l’ordre des avocats de Mayotte et du conseil de l’ordre des avocats de Mamoudzou en raison de «graves manquements disciplinaires». Tous dénonçaient des dérives professionnelles de leurs confrères. Rien à voir avec l’instruction menée à l’encontre de Me Tchibozo pour des faits présumés de viols et d’agressions sexuelles dans laquelle il est mis en examen par un juge d’instruction de Saint-Denis.

Des propos “outrageants”

Dans leur décision, les magistrats retiennent «des indélicatesses répétées qui caractérisent un manquement à l’honneur». Ils soulignent «la nature et l’importance des manquements commis aux règles déontologiques de sa profession », et notent que Me Tchibozo a déjà «reçu plusieurs avertissements antérieurs».

Palais de justice Saint Denis La Réunion (Crédits photo : JIR)
Palais de justice Saint-Denis de La Réunion
(Crédits photo : JIR)

Parmi ces griefs, la cour d’appel relève le comportement de l’avocat à l’égard des juges et de ses confrères. Sont pointés des «propos très violents» ou «outrageants» tenus en public et dans la presse. Des paroles qui ne relèvent pas de la protection du droit à la liberté d’expression, prend soin de souligner la cour. A titre d’exemple, l’ancien procureur de Mayotte est ainsi qualifié de «magistrat haineux».

Un avocat déjà sanctionné

Il est également reproché à Me Tchibozo d’avoir dissimulé de précédentes sanctions pénales et disciplinaires. Lors de son inscription au barreau de Mamoudzou, il n’a jamais informé le bâtonnier en place de deux condamnations datant de 2004 et 2009 pour outrage à policier et pour avoir fourni un téléphone portable à un détenu. Tout comme une sanction disciplinaire à la suite d’une altercation avec un autre avocat et un magistrat.

La cour d’appel fustige également un «manquement à l’honneur» en adoptant à l’égard de ses secrétaires féminines «des comportements à connotation sexuelle».

Lors de l’audience, le parquet général avait requis la radiation de l’avocat. La cour a rejeté toutes les exceptions de nullité défendues par l’avocat.

Jérôme Talpin
Le Journal de l’Île de La Réunion pour le JDM

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139114
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139114
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139114
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139114
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139114
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139114
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...