29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilorangeJeux des Îles : 140 sportifs mahorais en quête de reconnaissance

Jeux des Îles : 140 sportifs mahorais en quête de reconnaissance

A quasiment 50 jours des Jeux des Îles, les athlètes de l’océan Indien sont entrés dans les toutes dernières phases de préparation. A partir du 1er août, nous aurons tous les yeux rivés sur La Réunion qui accueille les 15 disciplines officielles de la compétition.

Jeux des îles logoPour sa 3e participation autonome après 2007 à Madagascar et 2011 aux Seychelles (pour les Jeux de 2003, une délégation France rassemblait Mayotte et La Réunion), Mayotte aligne des compétiteurs dans 8 disciplines. Ce sont ainsi environ 140 sportifs (80 hommes et 60 femmes), une trentaine d’entraîneurs, 17 juges, arbitres ou commissaires et 8 responsables de ligues ou de comités qui s’apprêtent à porter nos couleurs.
Il faut également y ajouter le staff médical (2 médecins et 4 kinés) et l’encadrement du CROS (le comité régional olympique et sportif). Mayotte respecte ainsi le cahier des charges très précis des Jeux et nous avons d’ailleurs été, avec Maurice, les seuls à déposer toutes les demandes d’accréditations dans le premier délai imparti.

Les subventions de l’Etat et du conseil départemental (CD), à peu près à parts égales et coordonnées par le CROS, vont permettre le déplacement de la délégation et assurer la logistique en terre réunionnaise.

Le modèle de la tenue de la délégation mahoraise sur lequel viendra se positionner les logos
Le modèle de la tenue de la délégation mahoraise sur lequel viendra se positionner les logos

Les tenues de la délégation devraient arriver dans les semaines qui viennent. Elles seront bleues et blanches avec les logos du ministère des Sports, du CD et du CROS. Les tee-shirts, polos, coupe-vent et pantalons seront ornés du logo Mayotte et les casquettes de la mention «976».

Une ligue = une délégation

Le CROS avait décidé que seuls les sports dotés d’une ligue pourraient avoir une délégation pour entrer dans le cadre des Jeux, d’où l’absence par exemple de la voile, alors que notre département pourrait disposer de solides atouts dans la discipline.

Seul l’athlétisme déroge à cette règle mais pour une raison simple : les athlètes doivent se prévaloir de performances officielles supérieures aux minima requis. Ce qui explique qu’on ne connaît pas encore la délégation. Ils sont 12 athlètes présélectionnés et 4 sont déjà assurés de partir (un sauteur en longueur et trois au javelot dont Ali Soultoini chargé par le CROS de chapeauter la délégation de l’athlétisme). Les autres sont engagés sur des compétitions où leurs performances décideront de leur participation. Un rassemblement d’une partie des athlètes Mahorais de métropole était prévu ce week-end à Strasbourg.

Quelles chances de médailles ?

Jeux des îles athlétismeLes Jeux sont donc aussi des révélateurs de la situation des différentes disciplines sportives. Ainsi, si l’athlétisme a présélectionné 12 sportifs, Mayotte aurait pu en envoyer… 60 si notre département disposait d’athlètes dans toutes les épreuves. Et ces absences sont particulièrement dommageables pour nos chances de médailles. Car dans les sports individuels, un athlète c’est une chance de podium, contrairement aux sports collectifs où une grosse délégation ne peut jamais ramener plus d’une seule médaille.

Handball et football (masculins et féminins) ainsi que le basket-ball masculin sont des chances sérieuses de podium.

La question du drapeau

Pour le tennis, le judo ou le cyclisme, il est bien difficile de savoir comment les Mahorais vont se comporter tant les confrontations avec les autres sportifs de la région sont peu fréquentes. Pour le volley-ball en revanche, une médaille serait une divine surprise.

Quant à savoir si Mayotte pourra se prévaloir du drapeau tricolore et de la Marseillaise en cas de victoire… Si certains l’assurent, ce n’est pas encore acté. La dernière réunion du Conseil international des Jeux, l’instance qui gère la compétition, doit se réunir la veille de l’ouverture, le 31 juillet. Si d’ici cette date, la diplomatie tranche la question, la décision pourrait être prise à quelques heures du début des épreuves.
RR
Le Journal de Mayotte

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...