27.9 C
Dzaoudzi
mardi 23 avril 2024
AccueilFaits diversZone Police: Certains faits divers aux interpellations certaines

Zone Police: Certains faits divers aux interpellations certaines

Police voitureDans la nuit du 11 au 12 mars, à 3h50 du matin exactement, une femme se faisait dérober son sac à main par trois individus face au Bar Fly. La victime a pu donner leur signalement à la Police qui interpellait les auteurs sur la place du marché. Ils sont ressortis libres.

La veille, les fonctionnaires de police étaient appelés pour un vol de téléphone commis par trois individus. L’un des auteurs était reconnu par la victime face au magasin « Ballou » rue du commerce à Mamoudzou. Il a pu être interpellé et ramené au commissariat pour investigations. Mineur, il est convoqué devant le juge des enfants le 13 mai 2016.

Toujours le 11 mars, la Brigade anti-criminalité remarquait une personne recherchée par la Brigade de sûreté urbaine pour un vol par effraction commise le 30 novembre 2015 au garage Dépann gary à Kawéni. Il était interpellé et placé en garde à vue au commissariat pour davantage d’investigations. Pour être convoqué au tribunal le 13 juillet 2016, mais, étranger en situation irrégulière, il est également conduit au Centre de rétention administrative pour reconduite à la frontière. Se pose toujours le problème du suivi des personnes mises en cause dans ce cas, qui nécessiterait une coopération régionale judiciaire.

Police écussonTranquillement assis après leurs forfaits

C’est un vol avec violence qui était commis à Mtsapéré dans la nuit du 10 au 11 mars, au quartier M’roihandra. Les auteurs sont parvenus à s’emparer d’une somme d’argent et avaient pris la direction du quartier Maeventana. La Police nationale a convié la victime à monter dans leur véhicule pour tenter de rechercher une bande de cinq jeunes.

Ils les apercevront quelques minutes plus tard, assis devant l’ancien magasin SNIE à Mtsapéré, la victime les ayant formellement reconnus. Les policiers sont alors descendus pour les interpeller et les présenter à l’officier de police judiciaire de quart de nuit pour les placer en garde à vue.

« Totalement barje »

Après vérification, il s’avérait que l’un d’entre eux faisait l’objet de recherche à la suite d’un vol par effraction commis le 9 décembre dernier au domicile d’un particulier à Mtsapéré, où un téléviseur et des câbles électriques étaient dérobés. « Les constatations effectuées permettaient de découvrir des traces papillaires correspondantes (empreintes digitales) », indiquent les policiers. Le jeune reconnaissait les faits, et est convoqué le 13 mai au tribunal. Un second était incriminé dans 4 faits de vol. Il a été placé sous-contrôle judiciaire.

Enfin, plus léger, un homme avait entrepris d’ériger un barrage sur la route, face à la barge ce 10 mars à 22h. Arrivée sur place, la patrouille constatait que l’alcool n’était pas étranger à l’élaboration de son projet. Placé en dégrisement, il était ensuite conduit au CRA pour être reconduit à la frontière.

Dans les toilettes de Jumbo

Mais la Police ne fait pas remonter tous les faits divers, et il semble que ceux débouchant sur une interpellation soient essentiellement médiatisés. En tout cas c’est ce que l’on pourrait en déduire de ce que nous retrace un témoin des suites d’une agression au supermarché Jumbo score. Ce même 11 mars, une femme se serait fait agresser dans les toilettes de la grande surface, en compagnie de son jeune enfant. Deux individus armés d’un couteau l’auraient menacée, pour lui dérober son portable. Malgré ses supplications de ne pas être agressée, étant enceinte, un des deux hommes lui aurait touché le sexe.

Une agression violente donc, qui si elle était remontée au niveau des médias, au même titre que d’autres puisqu’on entend parler par la bande d’une agression d’une avocate, permettrait à la population d’être informée et de se tenir sur ses gardes.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139513
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139513
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139513
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139513
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139513
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139513
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...