29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilorangeEricka Bareigts à Mayotte: On connait le programme, particulièrement dense, de la...

Ericka Bareigts à Mayotte: On connait le programme, particulièrement dense, de la ministre des Outre-mer

Ericka Bareigts
Ericka Bareigts

La préfecture de Mayotte publie le programme officiel de la visite de la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts dans notre département cette semaine.

La ministre arrive jeudi matin et débutera son séjour par un dépôt de gerbe au monument aux morts sur la Place de France à Dzaoudzi, une commémoration en présence du préfet, du maire de Dzaoudzi-Labattoir et président de l’association des maires, des parlementaires, des conseillers départementaux et des députés.

Ericka Bareigts signera ensuite (10h20) une convention liant les polices nationale et municipale à Mamoudzou. Il s’agira donc d’une “séquence” sécurité au cours de laquelle la ministre s’exprimera sur le sujet.
En présence des parlementaires, des Conseillers départementaux et des acteurs du plan de sécurité à Mayotte, le maire Mohamed Majani aura l’occasion de lui répondre.

La fin de matinée sera consacrée à l’économie sociale et solidaire avec une rencontre à 11h30 avec les membres de la jeune chambre régionale de l’ESS à Kawéni. Il sera donc question d’économie et d’emploi.
Le sénateur Thani Mohamed Soilihi, très impliqué sur le sujet, et le directeur de l’association M. Ben Amar feront visiter les locaux à la ministre et présenteront les enjeux du secteur à Mayotte. Outre le contexte, ils reviendront sur les appels à projets lancés dans le secteur avec le Secrétaire général aux affaires économiques adjoint. La ministre annoncera d’ailleurs les lauréats pour Mayotte mais aussi pour l’ensemble des Outre-mer.

Education, insertion, mineurs

Ce jeudi, c’est le lycée professionnel de Kawéni qui accueillera le déjeuner républicain. Ericka Bareigts sera accueillie par les élèves de l’établissement mais également par ceux du lycée de Coconi, par des jeunes cuisiniers du BSMA et de l’association apprentis d’auteuil. La séquence portera sur l’insertion professionnelle.

Le collège de Doujani au cœur des évènements
Le collège de Doujani accueillera la ministre des Outre-mer

Direction ensuite le collège de Doujani où la ministre est attendue à 14h35. Il sera question d’éducation et de sécurité. Le principal du collège Michel Beaudoin présentera les équipes mobiles de sécurité et des médiateurs PEPS. Ericka Bareigts rencontrera également les équipes pédagogiques, des parents d’élèves et des élèves.

C’est ensuite le dossier de la prise en charge des mineurs en difficulté dont il sera question avec la visite, à 15h45, du centre M’sayidié pour l’accueil de jour de mineurs en errance de l’association Apprentis d’Auteuil. Là encore, la visite sera l’occasion d’échanger avec les personnels et les élèves.

Enfin, cette journée chargée se terminera par une rencontre avec des jeunes footballeuses à Cavani. Avec les sportives mais aussi les encadrants, des figures du sport féminin dont Jeanine Assani Issouf, et la déléguée aux droits des femmes, le ministre parlera de “parcours d’excellence sportive” et de droits des femmes.

Peut-être des annonces sur l’aide sociale à l’enfance

Programme également chargé vendredi avec, dès 8h15, la visite de la commune d’Acoua et la présentation de la nouvelle gouvernance sur la lutte contre l’immigration clandestine de Mayotte en mer. Là encore, la ministre s’exprimera sur le sujet. Elle sera accueillie par Ahmed Darouechi, le maire de la commune. La ministre visitera également une école primaire et le front de mer de la commune d’Acoua.

Pour Saïd Omar Oili, il faut se garder d'appliquer ce que ne marche pas ailleurs
Saïd Omar Oili se verra remettre la légion d’honneur par la ministre des Outre-mer

En fin de matinée, Ericka Bareigts rencontrera les élus du Conseil départemental pour signer un protocole relatif à l’aide sociale à l’enfance. Nombreux sont ceux qui attendent des annonces sur le sujet. La parole de la ministre sera donc très écoutée.

Ce sont ensuite les maires de Mayotte avec lesquels elle se réunira à 15 heures à Dzaoudzi. Ce moment de travail portera sur la fiscalité, l’éducation, la sécurité, le développement économique et le foncier.

Saïd Omar Oili accompagnera ensuite la ministre à la Case Rocher puisqu’elle lui remettra officiellement sa légion d’honneur.

La ministre échangera enfin avec la presse avant de repartir.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139118
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139118
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139118
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139118
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139118
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139118
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...