26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilEconomieDagoni Services attend l’autorisation d’exercer en Service d’aide à domicile

Dagoni Services attend l’autorisation d’exercer en Service d’aide à domicile

Mirhane Abdallah en soins à domicile
Mirhane Abdallah en soins à domicile

Mayotte a clairement affiché depuis toujours son hostilité aux maisons de retraite que les habitants jugent peu compatibles avec le lien développé ici autour de la famille élargie. Si en métropole ces structures rebaptisées EPHAD, Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, sont nombreuses, l’émergence de l’Economie sociale et solidaire a fait apparaître là-bas aussi la solution de l’aide et des soins à domicile. Dont Mayotte va donc profiter.

Dagoni Services, une société de service à la personne à domicile, a été créée en 2013, par un infirmier sorti de l’IFSI Mayotte, Mirhane Abdallah. Elle oriente son action vers l’adaptation au vieillissement et au handicap, notamment par la recherche de modes d’accueil adaptés, le soutien et l’accompagnement à domicile dans les actes de la vie quotidienne, la prévention de la perte d’autonomie notamment en tentant de maintenir le lien social, et l’information pour l’accès aux droits.

Comme il nous l’avait expliqué en avril dernier, il avait d’ailleurs répondu à l’appel d’offre du SPASAD, écarté bien que concentrant dans une seule et même structure l’aide et les soins, contrairement aux deux premiers choix du jury.

Un SAAD très encadré

Mirhane Abdallah
Mirhane Abdallah, un chef d’entreprise avec des projets plein la tête

Mais il en faudrait plus pour le décourager, lui qui depuis notre dernière rencontre a continué à avancer et à former, puisqu’ils sont 12 salariés à travailler pour DAGONI. Onze sont des agents de vie aux familles, « des contrats aidés qui seront formés et diplômés dans 2 ans. » Il traite actuellement 25 patients.

Mirhane Abdallah a déposé fin juillet une demande d’autorisation au conseil départemental pour mettre en place un Service d’Aide et d’Accompagnement à domicile (SAAD), « ils ont trois mois pour répondre », explique-t-il au JDM. Donc jusqu’à fin octobre. Son projet doit répondre au cahier des charges national, « qui complète la loi d’Adaptation de la société au Vieillissement. C’est très encadré. »

Lorsqu’il aura eu l’autorisation, Dagoni services couvrira l’ensemble de l’île, et pourra mettre en place l’assistance pour les courses, les repas, la toilette, l’assistance administrative, pour les personnes âgées, qui rémunèrent ces services grâce à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à laquelle elles sont éligibles depuis le 1er janvier 2016. Il est appuyé pour ce dossier par le CJD, le Centre des Jeunes dirigeants d’entreprises de Mayotte.

Bientôt la déduction fiscale de 50%fedesap

Mirhane à d’autres cordes à son arc : « J’ai monté une société de services à la personne, adhérente à la Fédésap. Ils sont plus généralistes, et ne se portent pas seulement sur les personnes âgées, mais des particuliers ou des entreprises, à qui je peux proposer du personnel de ménage, de conduite des enfants à l’école, des courses, etc. »

Il colle ainsi à l’actualité et à la parution du décret d’avril 2016 précisant l’application de la loi de l’Economie sociale et solidaire à Mayotte. Les particuliers-employeurs ne peuvent pas encore pratiquer la déduction fiscale de 50% comme en métropole, mais c’est une question de quelques mois selon lui.

Enfin, il a proposé sa candidature pour être délégué à la Fédésap (Fédération de Services à la Personne) : « Je pars d’ailleurs au Salon qui leur est dédié le 15 novembre à Paris, pour voir ce qui se fait ailleurs. »

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...