26.9 C
Dzaoudzi
lundi 30 janvier 2023
AccueilEconomieLa Réunion tirait aujourd'hui le bilan des 5 ans de la départementalisation...

La Réunion tirait aujourd'hui le bilan des 5 ans de la départementalisation de Mayotte

Mayotte fêtait cette année les 5 ans de sa départementalisation
Mayotte fêtait cette année les 5 ans de sa départementalisation

Julie Dupont-Lassalle est maître de conférence en droit. Avec Elise Ralser, professeur des universités, et François Hermet, maître de conférence en sciences économiques, tous trois à La Réunion, ils ont organisé un Colloque « Cinq ans de départementalisation à Mayotte – Enjeux juridiques et économique », sous le haut patronage du ministère des Outre-mer.

« Nous voulions dresser un bilan des changements à Mayotte depuis la départementalisation de 2011, et la Rupéisation de 2014. Ont-ils concrétisé des attentes ? Y-a-t-il des freins ? », évoque Julie Dupont-Lassalle au JDM. Elle pense naturellement à l’état civil, « mais aussi au foncier ou à la fonction publique. Les évènements sociaux que vous avez traversés en avril nous ont conforté sur la pertinence de ces thèmes. » Ils travaillent sur ce colloque depuis un an.

Indicateur de développement humain

Le document de présentation suggère que « ‘la marche vers le droit commun’, c’est à dire vers l’égalité juridique et l’égalité économique, n’est pas achevée », ce qui peut sembler normal pour un jeune département de 5 ans, quand ses 4 aînés de 70 ans clament toujours l’Egalité réelle. Les thèmes abordés sont alléchants.

Ils portent (voir photo) sur « Mayotte et son insertion dans les institutions françaises et européennes, « L’impact de la départementalisation de Mayotte sur le contentieux devant le tribunal administratif de Mayotte », « Le contentieux familial à Mayotte et la disparition de la juridiction des cadis », et évoqueront aussi la question de la propriété foncière, les spécificités des droits des étrangers, les fonds européens, la mesure de l’indicateur de développement humain ou les déséquilibres du marché du travail.

Le centre universitaire de Dembéni simple invitéprogramme-colloque

Invité comme conférencier sur l’Histoire de Mayotte, Thomas M’Saïdié, maître de conférence au Centre universitaire de Mayotte, était malheureusement indisponible pour raisons personnelles. Zarianti Nourdine, doctorante en droit privé à l’Université de La Réunion, était donc la seule intervenante mahoraise. Elle évoquait le devenir des cadis.

Du côté du CUFR de Dembéni, c’est un peu la déception de ne pas avoir été davantage associé au Colloque. Le responsable du Département Droit économie et gestion, Aurélien Siri, s’y est rendu pour y assister avec Victor Bianchini, maitre de conférence en Sciences Economiques, mais sans être intégrés comme intervenants.

Nous avons donc interpellé sur ce sujet Julie Dupont-Lassale, qui est venue une fois à Mayotte en 2008 : « Je déplore aussi que l’intervenant mahorais n’ait pas pu se déplacer, mais nous l’avons su trop tard pour pouvoir réagir et le remplacer », déclare-t-elle. Mais un bilan vu de La Réunion peut aussi avoir son intérêt, si toutes les données comme la pression migratoire, la coopération régionale ou l’accès aux politiques publiques, sont intégrées.

Une publication des actes sera distribuée au grand public, souligne l’universitaire.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139516
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139516
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139516
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139516
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139516
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139516
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...