24.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 février 2023
AccueilFil infoA. Abdoul Wassion poursuit ses accusations sur de "possibles manœuvres" sur la...

A. Abdoul Wassion poursuit ses accusations sur de "possibles manœuvres" sur la distribution de bons alimentaires

Armamie Abdoul Wassion
Armamie Abdoul Wassion

On ne sait quel effet auront ces révélations médiatisées sur les enquêteurs qui aiment investiguer dans la sérénité, la méthode pourrait être contreproductive. En tout cas,c’est un double courrier que la conseillère départementale du 1er canton transmet au procureur de la République, et médiatise dans la foulée. Armamie Abdoul Wassion l’informe ainsi qu’elle le fait pour le DGS du conseil départemental, de “possibles manœuvres” toujours liées à l’attribution du marché du SPASAD, le service d’aide et d’accompagnement des personnes dépendantes.(Lire demande-dinformation-sur-la-distribution-des-bons-alimentaires1)

Des accusations qui concernent plus largement la Direction des personnes âgées et des personnes handicapées (DPAPH), chapeautée par Ben Younoussa Issouf Ali, le DGA en charge des affaires sociales. Il est également le “membre fondateur de l’association Fikkira Djema de Nyambadao”, qui avait remporté le marché de la gestion du SPASAD, “Celui-ci était d’ailleurs chargé du suivi de l’appel à projet litigieux au sein même de notre Conseil départemental.”

Il s’agit là de l’attribution des bons alimentaires dont le suivi n’a au demeurant jamais fait l’objet de la moindre communication de la part du service concerné. l’élue explique au procureur qu'”une souche de bons alimentaires comporte 50 chèques d’une valeur faciale de 70 euros par chèque, soit une valeur totale de 3.500 euros par souche.”

Et émet un doute : “Le suivi de cette distribution des bons alimentaires n’a jamais fait l’objet de la moindre communication de la part du service concerné et ce malgré mes nombreuses demandes en ce sens, c’est pourquoi par lettre du 24 octobre 2016, j’ai sollicité du DGA chapeautant ce service, occupant également les fonctions de DGS par intérim de notre conseil départemental, que soient divulgués : un état détaillé de la répartition des bons alimentaires effectuée par la DPAPH, pour les années 2013, 2014, 2015 et les encours de 2016, le règlement d’intervention relatif à la distribution des bons alimentaires qui détermine les modalités et les personnes habilitées à intervenir en la matière outre les catégories de bénéficiaires.”

 
 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...