27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 février 2024
AccueilEconomieConflit Panima : Fermeture des établissements scolaires les après-midis faute de repas

Conflit Panima : Fermeture des établissements scolaires les après-midis faute de repas

Les camions incendiés tôt dans la matinée chez Panima
Les camions incendiés tôt dans la matinée de samedi chez Panima

L’incendie samedi matin des camions de la société Panima, spécialisée dans la livraison de repas préparés, met non seulement en danger l’activité de l’entreprise, mais bloque surtout l’approvisionnement de ses gros clients.

Une solution a été trouvée par la préfecture pour tous ceux qui dépendent d’une obligation de service public, c’est à dire le Centre hospitalier, le Centre de rétention administratif (CRA), et la maison d’arrêt de Majicavo, « pour ces établissements, des réquisitions de personnel ont été effectuées », indique la préfecture.

Les livraisons de repas ne sont en revanche pas possibles pour les autres, dont les écoles, collèges et lycées, « 15 communes sur 17 sont touchées », nous indique le vice-rectorat. Les établissements scolaires avaient fonctionné sur leurs réserves vendredi dernier, mais ce n’est plus possible ce lundi. Au collège K2 de Kawéni, les élèves sont raccompagnés chez eux en bus, mais un transport scolaire qui n’a pas prévu deux rotations dans la journée, « nous sommes donc obligés d’arrêter les cours à midi », explique un enseignant.

Première rencontre entre direction et grévistes cet après-midi

Les négociations avaient échoué vendredi dernier, entre la direction et les syndicats FO et CGT Ma
Les négociations avaient échoué vendredi dernier, entre la direction et les syndicats FO et CGT Ma

Ce que confirme le vice-rectorat : « Si tous ne sont pas concernés, les établissements ferment les uns après les autres à midi. Et n’ouvrent pas l’après-midi. » Une situation catastrophique donc pour l’enseignement et le niveau scolaire des élèves. Nous n’avons pas eu plus de détails du vice-rectorat, et ne savons donc pas si un plan B est en passe d’être trouvé.

Du côté de la négociation entre la direction de l’entreprise Panima (groupe Servair) et les salariés grévistes, la première rencontre est prévue cet après-midi à 15h, « une réunion de calage », nous indique-t-on du côté de la Direction du travail (Dieccte), qui précède le début des négociations à 16h. Le directeur Ivan Mercier sera assisté de son prédécesseur, Alexis Ruffet.

Une inspectrice du travail est actuellement sur place au siège de l’entreprise à Ironi Bé pour rencontrer les délégués syndicaux et les représentants du personnel.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...