27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 février 2024
AccueilEducationCréations de postes à Mayotte: Pour le Snes, l’Education nationale fait le...

Créations de postes à Mayotte: Pour le Snes, l’Education nationale fait le «service minimum»

Ce dimanche, nous annoncions le nombre d’élèves prévu pour la prochaine rentrée scolaire de septembre à Mayotte et le nombre de postes créés par l’Education nationale dans le département. Si l’Unsa se montrait plutôt satisfaite, il n’en va pas de même pour le Snes-Fsu.

snes-logoDans le 1er degré, on devrait compter 836 élèves et 114 postes de plus en septembre 2017. Le 2nd degré devrait afficher 2.768 élèves supplémentaires et 176 postes créés… Le «service minimum» pour le syndicat.

Dans un communiqué diffusé ce lundi, il souligne tout de même un «effort louable» mais il rappelle que «la dotation en poste d’enseignants à Mayotte reste très inférieure à la moyenne nationale. De plus, ce chiffre est à rapporter au nombre d’élèves par classe. Cet indicateur à Mayotte, en collège, est à 5 points au-dessus de la Guyane, académie comparable parce qu’également classée en zone prioritaire (26,5/21,5). En lycée, la différence par rapport à la Guyane est la même (26/21). Enfin le pourcentage de nombre d’heures d’enseignement en petite structure (inférieure ou égale à 10 élèves) reste trop faible à Mayotte: 3 points en dessous de la Guyane pour les collèges, 4 points pour les lycées).»

Les emplois  oubliés

Comme l’Unsa, le Snes déplore les 13 postes de CPE que Mayotte devra partager avec les COM**, ou encore le faible nombre d’emplois d’infirmier(e) scolaire (+8) et d’assistante de service social (+2). «Outre ces chiffres notoirement faibles au regard des besoins, on ne peut que regretter ce traitement indifférencié sachant que Mayotte est désormais un DOM ! Plus grave, aucun poste de médecine scolaire n’est créé», souligne le syndicat.

«Ces postes sont indispensables à condition qu’ils soient pourvus. Ils conduiront à une augmentation exponentielle du nombre de contractuels dans l’enseignement public de second degré à Mayotte si leur création n’est pas accompagnée de mesures d’attractivité. Le SNES, depuis des mois, a présenté des propositions au cabinet du MEN* comme l’accélération de carrière pour les personnels en poste à Mayotte et/ou le classement de tous les établissements y compris les lycées en REP + (éducation prioritaire renforcée). Le MEN est compétent pour prendre ces décisions mais ne l’a toujours pas fait alors qu’elles auraient pu dynamiser le mouvement des personnels vers Mayotte.

Il appartient au MEN et à son représentant local, le vice-rectorat, de donner les incitations indispensables à la venue de titulaires. L’occasion a été ratée pour ce mouvement 2017», indique le communiqué qui conclut: «Cela n’empêchera pas le SNES de décliner à nouveau ses propositions au cabinet du MEN dans les prochaines semaines.»

*MEN: ministère de l’Education nationale
**COM: Collectivités d’Outre-mer, autres que les 5 DOM

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139115
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139115
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139115
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139115
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139115
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139115
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...