28.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilEconomieLes records de l’économie mahoraise

Les records de l’économie mahoraise

.
L’aéroport de Mayotte bat son record en nombre de passagers sur un trimestre

La tableau de l’économie au 3e trimestre fourmille de chiffres inconnus jusqu’alors par notre économie. Ils sont fournis par l’antenne mahoraise de la Banque de France (IEDOM)… Attention, voici une liste de records !

Tout d’abord, du côté de l’aéroport, les mois de juillet, août et septembre sont à marquer d’une pierre blanche. Ce sont 79.291 passagers qui sont passés par l’aérogare de Pamandzi, un plus haut. Et encore, ce chiffre est corrigé des variations saisonnières (CVS) pour des besoins statistiques. Les données brutes sont encore bien plus importantes. Au total, ce sont en réalité 102.873 personnes qui ont pris un avion à Mayotte (+5,5% par rapport à l’an dernier).
Il s’agit du meilleur trimestre de toute l’histoire de la plateforme aéroportuaire, la première fois que l’on passe la barre des 100.000 passagers en un trimestre.
Et notre aéroport s’offre deux records pour le prix d’un, avec 1.867 vols en trois mois.

Toujours dans le domaine des transports, nous n’avons jamais autant consommé de carburant. On parle de plus de 4,4 millions de litres de gazole ou super (+7,1% en un an) sur ce 3e trimestre. Et qui dit carburant, dit voitures. 756 véhicules neufs ont été immatriculés d’août à septembre, il s’agit du 3e meilleur trimestre pour le secteur.

On importe toujours plus

.
Toujours plus de containers au Port? Normal, les exportations battent des records

Record également pour les importations qui signent leur meilleur 3e trimestre de l’histoire économique de Mayotte. Ce sont plus de 129,5 millions d’euros de biens qui ont été importés (+13,6% par rapport au même trimestre de l’an dernier). Les exportations restant dans de basses eaux, notre balance commerciale enregistre sa 2e pire performance, avec un déficit de 127,7 millions d’euros en trois mois.

Logiquement, le détail des importations impressionne: celles des biens d’équipement professionnel dépassent, pour la 1ère fois, 30 millions d’euros en trois mois. Même tendance du côté des ménages: les importations de produits alimentaires sont à un plus haut (32,6 M€), comme celles des produits courants (à plus de 40M€), autant de biens destinés à des foyers qui consomment toujours plus et qui s’endettent.

Records de crédits… et d’interdictions bancaires

Les encours bancaires des crédits à la consommation explosent également leur record. Il datait… du trimestre précédent. Les ménages mahorais détiennent pour 171,8 millions d’euros de crédits conso (+15,8% par rapport à la même période de l’an dernier). Et encore plus en crédits pour la maison. Là encore, le niveau est inédit: 179,7 millions (+12% par rapport au T3 de 2015).

Les entreprises aussi ont recours au crédit pour leurs investissements comme leur exploitation. Avec 369,8 millions d’euros d’encours, elles établissent elles aussi un nouveau sommet.

Mais dans ce tableau d’une économie qui avance, certains semblent avoir les yeux plus gros que le ventre (ou que le porte-monnaie). Il n’y a jamais eu autant de personnes interdites bancaires à Mayotte. Elles sont 1.910, fin septembre (+1% sur un an).

RR
www.jdm2021.alter6.com

.
Attention aux interdits bancaires, toujours plus importants

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139123
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139123
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139123
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139123
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139123
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139123
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...