29.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
Accueilorange4 "coupeurs de route" interpellés et placés en détention provisoire

4 "coupeurs de route" interpellés et placés en détention provisoire

Le procureur Joël Garrigue
Le procureur Joël Garrigue évoque dans un communiqué les nombreuses agressions commises par le jeune majeur (Image d’Archives)

“En fin de semaine, la gendarmerie nationale et la police nationale ont procédé à l’interpellation de plusieurs «coupeurs de routes»”, annonce un communiqué du parquet. Il s’agit de ces bandes de jeunes, armés, qui établissent un barrage et agressent les automobilistes contre remise de leurs effets personnels. Le communiqué reçu ce dimanche livre quelques détails.

« Trois mineurs, âgés de 15 à 17 ans, arrêtés par la police nationale pour des faits de ce type commis le 14 janvier 2017, ont été présentés au parquet qui a ouvert, samedi21 janvier, une information judiciaire. Ils ont été mis en examen pour vol avec arme et tentative de vol avec arme (crime puni de 20 ans de réclusion criminelle).

Un jeune majeur, interpellé par la gendarmerie nationale, a, pour sa part, été mis en examen pour des faits commis dans la nuit du 13 au 14 janvier 2017 sur un barrage monté dans le sud de Mamoudzou. Son implication a également été démontrée dans d’autres agressions commises entre le 14 et le 19 janvier:
– Agression d’un couple à Musical Plage
– Agression des vigiles d’une carrière ETPC à Bandrélé
– «Home-Jacking»et agression d’automobilistes sur la commune de Bandraboua.

Egalement déféré au parquet le 21 janvier, il a été mis en examen du chef de vol avec arme en bande organisée et encourt une peine de 30 ans de réclusion criminelle.

Tous ont ensuite été présentés au juge des libertés et de la détention qui, conformément aux réquisitions du parquet, les a placés en détention provisoire. Policiers et gendarmes poursuivent leurs investigations pour identifier les complices de ces hommes et permettre qu’ils soient également traduits en justice », conclut Joël Garrigue, le procureur de la République de Mayotte.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...