27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 février 2024
AccueilEnvironnementL'éclairage public renforcé par du solaire entre les rond-points SFR et Mega...

L'éclairage public renforcé par du solaire entre les rond-points SFR et Mega à Kawéni

Lampadaire solaire EDMLa portion de route entre les giratoires de SFR et Méga reste assez sombre la nuit, impliquant de possible problèmes de sécurité publique. L’État, en partenariat avec la Ville de Mamoudzou, a décidé de porter, “à titre exceptionnel et expérimental”, rapporte la préfecture, la réalisation de travaux d’éclairage public en LED 100 % solaire sur la route nationale 1 à Kawéni entre les giratoires « SFR » et « Méga ».

Un linéaire qui sera équipé de 30 nouveaux lampadaires LED autonomes (alimentés par l’énergie du soleil). Les 10 lampadaires existants seront rénovés avec passage à la technologie LED. “Les lampadaires LED autonomes seront déconnectés du réseau électrique (soit un effacement de 26 MWh/an d’électricité) et les 10 lampadaires rénovés présenteront un meilleur éclairage et une consommation électrique réduite de moitié (soit 290 kWh/an d’économie d’électricité) – réduisant ainsi la pression sur le réseau électrique notamment en heure de pointe”, assure la préfecture de Mayotte

Le gain total en électricité pour ce linéaire de 26,29 MWh/an génère une réduction de plus de 16 kg d’émissions de CO2 par an et une économie de carburant pour les centrales thermiques de 5,36 tonnes.

Les équipements fabriqués en Métropole se composent d’un panneau photovoltaïque permettant une recharge, de jour, des batteries elles-mêmes alimentant le bloc lumineux LED pour un éclairage de nuit.

L’éclairage public solaire présente de nombreux avantages : plus de facture d’électricité, pas de terrassements pour le passage de câbles souterrains et pas de besoins d’extension de câbles électriques pour la collectivité.
Au-delà de cette opération, l’État soutient financièrement les collectivités pour développer l’éclairage public au travers de subventions qui se sont élevées à environ 2 millions d’euros en 2016.

Les travaux ont commencé, pour une mise en lumière du quartier mi-mars.
 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

2 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139510
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139510
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139510
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139510
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139510
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139510
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...