31.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 mars 2024
AccueilFaits diversFaits divers: Très importante activité de police ces derniers jours à Mamoudzou

Faits divers: Très importante activité de police ces derniers jours à Mamoudzou

On ne sait si la proximité de la visite du ministre de l’Intérieur y est pour quelque chose, mais la police communique une très grande partie de son activité de la semaine, une activité chargée. Tout d’abord, de lundi, vers 10 heures, la passagère d’une voiture se fait arracher son téléphone portable au niveau du rond-point Méga à Mamoudzou. L’auteur présumé, un adolescent avec les cheveux colorés en jaune a réussi à prendre la fuite.

Police Commissariat de MamoudzouDans l’après-midi, police et PAF on conduit une opération de lutte contre l’immigration clandestine à cavani stade. 14 personnes en situation irrégulière ont été interpellées.

Ce mardi, la journée a commencé par l’interpellation de l’auteur présumé d’un vol avec effraction commis il y a plus d’un an, le 6 décembre 2015, au préjudice de la société canal+. Âgé de 28 ans, l’individu a été placé en garde à vue.
Un autre individu recherché a également été interpellé. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt pour une condamnation à 2 ans de prison par jugement du 21 septembre 2016. Les policiers n’ont pas eu de mal à la cueillir : il venait de se présenter à l’accueil du Tribunal de grande instance.

Toujours ce mardi, dans le quartier Soweto à Cavani, un homme qui rendait visite à son frère s’est fait frapper par 4 individus et menacer avec un tesson de bouteille. Les agresseurs en profitaient pour lui dérober son scooter qui était finalement retrouvé par la police. Deux des auteurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue.
En début d’après-midi à Mtsapéré, un homme s’est fait voler les 150 euros qu’il venait de retirer d’un distributeur par 4 jeunes. Deux des auteurs ont été identifiés.

Multiples interpellations

Mardi après-midi enfin, 18 deux-roues et 10 véhicules ont été contrôlés lors d’une opération police-gendarmerie. Bilan: Deux PV pour défauts de contrôles techniques et 2 scooters non-conformes ont été immobilisés.

Véhicule et commissariat de police à MamoudzouNouvelle série d’interpellations ce mercredi 1 mars : A 3h35 à Tsoundzou 2, un individu porteur d’un couteau de 25 cm ; vers 14h, l’auteur présumé d’un viol sur une mineure qu’il avait amené de force dans son banga le 21 janvier dernier ; à 18h, un homme surpris avec 3 comparses en pleine tentative de cambriolage.

Moins banal, trois jeunes filles ont été arrêtées et entendues pour des violences volontaires avec arme. Les faits se sont produits à la Kwalé le 19 février dernier, avec un certificat d’incapacité totale de travail de 8 jours pour leur victime. Les mises en cause ont reconnu une partie des faits reprochés.

Rébellions en série

Vers 20 heures, sur le boulevard Halidi à Mamoudzou, un jeune garçon a reçu un coup de poing avant de se faire voler son téléphone portable. Il connaissait son agresseur et a conduit les policiers à son domicile. Le voleur présumé a refusé de suivre les fonctionnaires et se rebellait lors de son arrestation… Aidé par son frère, également présent sur les lieux, qui tentait lui-aussi de s’opposer aux policiers. Les deux frères ont finalement été placés en garde à vue.

Un autre acte de rébellion de la part d’une automobiliste. Après un accident matériel, la conductrice était contrôlée par les policiers amis elle a refusé de se soumettre aux vérifications d’alcoolémie et outrageait les policiers. Elle aussi a été interpellée et placée en garde à vue.

Sachez pour finir que 428kg de marchandises ont été détruits après des saisis de vendeurs à la sauvette sur le quai Colas, au rond-point de Cavani, et aux abors du marché couvert de Mamoudzou.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139120
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139120
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139120
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139120
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139120
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139120
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...