28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 mars 2024
AccueilorangeDigressions: le festival pour dire, lire, écrire et écouter

Digressions: le festival pour dire, lire, écrire et écouter

LivresLe français et le mahorais, deux langues ensemble, portées par des textes d’auteurs. Cette semaine, un festival va faire vibrer Pamandzi, Sada et particulièrement Dzoumogné. Ce festival est d’un genre nouveau… tout en s’appuyant sur la plus vieille de nos traditions: la palabre.

Dans des bibliothèques, des écoles et des places publiques, de nombreuses animations et rencontres avec des auteurs vont faire vibrer les mots avec une ambition: rappeler que «l’expression de soi et du monde est le terreau des cultures».
Pour ce festival porté par le vice-rectorat, «Mayotte est un territoire riche de ses diversités et sa jeunesse doit pouvoir se situer dans un ensemble de traditions, constitutif de son histoire, dans un présent en pleine mutation et se projeter dans les possibles pour demain.»
Ce «festival de l’expression» veut donc être «un lieu de rencontre des histoires, de l’Histoire, des rêves et des imaginaires».
Tout commence ce lundi 17 avril avec une animation-spectacle en guise d’ouverture, à la bibliothèque de Dzoumogné à 10h30.

C’est ensuite le début d’une longue série d’animations-lectures: ces lundi et mercredi, c’est à la bibliothèque de Dzoumogné, mardi 18 à l’école primaire de Chirongui 2 en périscolaire, vendredi 21 à la bibliothèque de Sada (lectures de contes) et samedi 22 place publique Mafatima Baco Heli à Kani-Kéli. A chaque fois, l’événement est prévu à 13 heures. Il faut également y ajouter des lectures de contes à Pamandzi, ce jeudi 20 avril, entre 10h30 et midi.

Des auteurs à la rencontre des jeunes

Clotilde Perrin à Dzoumogné avec son univers pour ce festival
Clotilde Perrin à Dzoumogné avec son univers pour ce festival

Ce festival permet également à des auteurs d’aller à la rencontre de scolaires. Ainsi, ce mardi 18 avril, Nassur Attoumani se rendra au collège de Dzoumogné pendant que l’école Dzoumogné 1 travaillera sur les albums de Thierry Maudet.

Samedi prochain, le 22 avril à 10h, le collège de Dzoumogné accueillera une conférence «Ecrire aux Comores, des lettres destinerrantes», par Mlaïti Condro, docteur en sciences du langages de l’université de Limoges. Le moment sera suivi d’une table ronde d’auteurs au cours de la quelle vous pourrez retrouver Eugène Ebode, Nassur Attoumani, Naouirou Issoufali Papana, Yazidou Maandhui et Christophe Cosker du CUFR pour un échange sur «Ecrire aujourd’hui où en sommes-nous?»

Enfin, lundi 24, l’école de Dzoumogné 2 recevra Clotilde Perrin, auteure de très nombreux ouvrages de littérature jeunesse, qui viendra avec son univers.

RR
www.jdm2021.alter6.com

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139118
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139118
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139118
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139118
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139118
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139118
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...