27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 février 2024
AccueilFil infoMCTP remporte la 16ème édition du beach-foot

MCTP remporte la 16ème édition du beach-foot

Beach foot 2017: La Colas cède son titre
Beach foot 2017: La Colas cède son titre

Avec probablement 4.000 personnes sur la plage de Sakouli ce dimanche, c’était l’effervescence des grands jours de Beach-foot, sur la plage de Sakouli. Angalia organisait la 16ème édition du Beach Foot entreprsies, l’un des évènements sportifs les plus incontournables de notre île. Pour donner une idée de l’affluence, les files de voitures garées s’étendaient depuis la plage du Phare jusqu’à Sakouli!

40 équipes se sont affrontées de 9h à 17h sur les terrains installés sur la plage, devant leurs supporters en liesse. Tout au long de cette journée, DJ Elias proposait de la musique entraînante tandis que les familles s’occupaient des voulés qui accompagnent chaque année cet évènement. De nombreux enfants étaient également de la partie, venus encourager leurs parents, leurs oncles ou leurs tantes pendant leurs matchs!

MCTP grand vainqueur

MCTP est le grand vainqueur de cette 16ème édition
MCTP est le grand vainqueur de cette 16ème édition

Après toute une matinée de matchs de poule, seules restaient en lice les entreprises Colas et MCTP quand est venue l’heure de la finale dans l’après-midi. Et c’est donc finalement MCTP qui a remporté la victoire, au terme d’un match très serré terminé aux tirs au but et même avec une “mort subite”. MCTP est donc la grande équipe championne de cette 16ème édition, d’autant qu’elle a également remporté le Prix Angalia et le Prix des supporters qui étaient effectivement parmi les plus actifs de la plage.

“Le secret est de motiver les gars tout au long de l’année”, déclare Soulaïmana Moussa, le patron de MCTP. “On vient de battre Colas! C’est une petite victoire, mais ça fait du bien au moral et ça va contribuer à rendre notre ambiance de travail encore meilleure”. Le Beach Foot entreprise permet en effet à tous les membres d’une entreprise de se connaître, ce qui n’est pas toujours possible quand certains travaillent dans des services différents. En outre, les salariés sont amenés à relâcher un peu leur sérieux et à se découvrir d’une manière différente, ce qui ne peut qu’améliorer l’aspect relationnel. La communication est parfois plus simple quand un aspect ludique vient l’égayer !

Resserrer les liens entre les salariés

La DAAF a remporté le prix du Fair play de cette 16ème édition grâce à la bonne humeur qui régnait dans leur équipe
La DAAF a remporté le prix du Fair play de cette 16ème édition grâce à la bonne humeur qui régnait dans leur équipe

L’atmosphère convivale de la plage de Sakouli, avec les familles venues tout spécialement pour l’occasion, la musique tropicale qui accompagne les matchs et les fumées de mabawas embaumant l’air a fortement contribuer à motiver les joueurs. Tous ont en effet donné le meilleur d’eux-mêmes au cours de cette journée si particulière. Une bouffée d’oxygène dans le monde des entreprises si souvent pourvoyeuses de stress et de conflits en tout genre.

“Le temps d’une journée, on oublie tous les soucis liés au travail”, nous indique un membre de l’équipe SFR. “En outre, les familles nous accompagnent et organisent des voulés, ce qui rend l’évènement encore plus convivial”, précise un autre. “On s’amuse et on apprend à connaître nos collègues autrement. Ce jeu est porteur d’émulation et de solidarité”, nous confirme un membre de l’équipe de la DAAF, qui a remporté quant à elle le prix du “fair play”, l’un des nombreux prix descernés par Angalia lors de cet évènement. Car la performance sportive est loin d’être la seule chose qui entre en jeu pour ce tournoi de Beach-foot.

D’année en année, le succès de l’événement ne se dément pas et cette 16e édition a donc été à la hauteur des précédentes avec, cette année, encore plus de public, mais également des associations pour l’environnement qui se sont chargées de nettoyer la plage.

NG
www.jdm2021.alter6.com

A l'annonce de la victoire de MCTP, les supporters en liesse se sont précipités pour acclamer les vainqueurs
A l’annonce de la victoire de MCTP, les supporters en liesse se sont précipités pour acclamer les vainqueurs

La Colas, grand vainqueur de l'année dernière, a cette fois-ci terminé 2e
La Colas, grand vainqueur de l’année dernière, a cette fois-ci terminé 2e

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139126
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139126
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139126
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139126
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139126
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139126
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...