31.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 mars 2024
AccueilFil info6 ménages sur 10 recensés : face aux "rebelles", l'INSEE communique

6 ménages sur 10 recensés : face aux “rebelles”, l’INSEE communique

INSEE Recensement 2017Sous le titre “Le recensement est en cours… Et vous, avez-vous participé ?”, l’INSEE incite les récalcitrants à s’exécuter: Depuis le 5 septembre que l’enquête de recensement a commencé, seulement six ménages sur dix ont déjà répondu.

“L’Insee remercie tous les résidents de Mayotte qui ont participé. La fin de l’opération est prévue le 2 octobre. Il est important que chaque habitant de Mayotte se fasse recenser et que personne ne soit oublié. Toute personne habitant sur le territoire mahorais, quelle que soit sa nationalité, est recensée à son domicile. L’agent recenseur remplit avec les personnes recensées deux types de documents : une feuille de logement et un bulletin individuel par personne. Le questionnaire du recensement ne comporte aucune question d’argent ou sur la religion.

Conformément aux dispositions de la loi n°51-711 du 7 juin 1951 sur l’obligation, la coordination et le secret en matière de statistique, répondre au recensement est obligatoire. En contrepartie de cette obligation, les réponses sont confidentielles. L’Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires, et cela de façon anonyme. Les agents recenseurs sont tenus au secret professionnel. Les noms et prénoms ne sont pas conservés dans les bases de données.

Le recensement est réalisé uniquement pour calculer des statistiques. Répondre au recensement n’a aucune incidence sur les démarches administratives que peuvent effectuer les personnes. Ainsi, aucune attestation de recensement n’est délivrée. Et aucune attestation ne peut être exigée dans le cadre de telles démarches.

Le recensement est important pour prévoir les besoins en logements et en équipements collectifs répondant aux besoins de la population : écoles, transports, hôpitaux, terrains de sport. Il détermine également le nombre d’habitants dont dépend le budget des communes.

Répondre au recensement est un devoir civique, utile à tous.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139512
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139512
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139512
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139512
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139512
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139512
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...