27.9 C
Dzaoudzi
jeudi 22 février 2024
AccueilEconomieLongoni : échos de la visite ministérielle de la Fédération Ports et...

Longoni : échos de la visite ministérielle de la Fédération Ports et Docks CGT

La Délégation des Ports et Docks CGT à Mayotte en février 2017
La Délégation des Ports et Docks CGT à Mayotte en février 2017

La Fédération Nationale CGT des Ports et Docks assure le suivi syndical de plusieurs dizaines de milliers de salariés intervenant dans différents métiers ou professions portuaires. Invitée par le secrétaire départemental de la CGT Salim Nahouda, une délégation de syndicaliste était venue à Mayotte en février 2017. Le combat était alors celui de la SMART, l’aconier (dockers) historique du port, contre Mayotte Channel Gateway, que les gestionnaires accusaient de spolier en s’implantant sur le secteur de la manutention, privé, en sus d’exercer comme gestionnaire d’une délégation de service public.

La Fédération CGT évoque alors à l’issue, « une situation plus qu’ambiguë concernant la gestion du port », dans un courrier adressé au préfet. En octobre dernier, elle se prononce une nouvelle fois sur le port, mais cette fois, sur le conflit opposant les salariés de MCG à leur direction, qui sont en grève pour défendre leurs acquis. Dans un nouveau courrier adressé au préfet, le secrétaire général adjoint de la Fédération s’offusque de la méthode de négociation de la direction de la société, et s’adressant à sa présidente Ida Nel, explique vouloir interpeller la ministre des Transports lors d’une rencontre le 30 octobre à 15h.

Longoni, une patate chaude

Les gendarmes mobiles postés au port de Longoni ce lundi matin
Les gendarmes mobiles présents au port depuis une semaine

C’est ce qu’elle a fait, et Salim Nahouda accompagnait la délégation lors des échanges avec la ministre Elisabeth Borne : « Ils ont évoqué la situation générale des ports français, qu’ils soient Grands Ports maritimes ou ports décentralisés, puis, ils ont parlé du port de Mayotte. »

Selon le syndicaliste, la ministre aurait indiqué « avoir conscience de la situation au port », et « vouloir une évolution quant à la gestion actuelle. » Elle compte se baser sur les rapports des missions interministérielles d’experts, « mais nous lui avons fait part de notre méfiance, étant donné qu’ils se sont rendus à un cocktail invités par Ida Nel, alors que le préfet avait donné consigne à ses services de ne pas s’y rendre. »

« La ministre a également l’intention de demander aux deux sénateurs Mahorais de porter la voix du Département auprès du gouvernement pour qu’une décision soit arrêtée, rapporte Salim Nahouda, ils ne veulent pas laisser traîner les choses en tout cas ». Est-ce une stratégie pour retarder une prise de décision ou refiler une patate chaude aux sénateurs ? En tout cas, chacun semble avoir peur de s’y brûler et de trancher sur ce dossier.

Les salariés grévistes de MCG annonçaient dimanche soir dans un sms vouloir “poursuivre le combat” dès 7h30 ce lundi matin.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...