28.9 C
Dzaoudzi
samedi 13 avril 2024
AccueilorangeDestruction d’une dizaine de bangas illégaux à Koungou

Destruction d’une dizaine de bangas illégaux à Koungou

C’est la première fois qu’une telle opération se monte dans la commune de Koungou. A 8h ce vendredi matin, les représentants de la commune et leurs services techniques, épaulés par une escorte de la gendarmerie et de la police municipale, ont investi les hauteurs de Majicavo Dubaï.

Il s’agissait ce vendredi matin de détruire une dizaine de bangas, érigés depuis 48h sur les hauteurs de Majicavo Dubaï, non encore habités. Ils n’avaient pour la plupart, d’apparent que les piquets. “Nous agissons dans le délai dit ‘de flagrance'”, indique David Le Claire, Responsable du NPRU de la commune de Koungou.

Car l’initiative de la mairie prend place dans la logique de sa rénovation urbaine. « Nous nous rendons sur une zone récemment défrichée, nommée Hamarachi, dont l’habitat illégal progresse rapidement. Or, nous devons mener à bien le projet de rénovation du quartier de Majicavo Dubaï, qui comprend la construction de logements sociaux et d’infrastructures. Nous sommes obligés d’en figer le périmètre, qui évolue en permanence avec l’habitat illégal », nous explique David Le Claire.

Les « réfugiés de Batrolo »

Vue imprenable sur le lagon depuis le nouveau quartier

Comme toujours dans ce genre d’opération, il faut grimper et grimper encore, d’abord en voiture, puis à pied, pour atterrir sur un plateau avec vue époustouflante et imprenable sur le lagon, à quelques pas de la ligne haute tension de EDM. Les représentants de la mairie découvraient des évolutions conséquentes depuis leur dernier passage de la veille, « de la terre a été retirée, un banga va être implanté ici ».

A chaque fois que l’on pénètre dans ces nouveaux quartiers de cases, chaque intersection révèle une extension supplémentaire, on n’en voit pas la fin. Il y a prés de trois ans, en 2016, des « décasés » du sud sont arrivés à Majicavo Dubaï, s’implantant dans les hauteurs, « et après la démolition des habitats illégaux sur le terrain Batrolo à Kawéni, ceux qui y logeaient sont venus se réfugier ici. » Un panorama rageant s’offre à nous, avec des pans entiers cultivés de maniocs ou de maïs qui ont peu à peu grignoté la forêt. « Plus rien ne fixe les eaux pluviales », constate un agent de la mairie.

Des cases en tôle qui grignotent rapidement sur la forêt

Les tronçonneuses entrent en action rapidement pour s’attaquer aux piquet de soutènement de la charpente, tandis que d’autres jouent du marteau pour faire tomber les tôles encore fraîches, avec une variante bleu azur à cet endroit, des cases qui ne sont pas encore habitées.

Pour éviter qu’elles soient de nouveau érigées dans la nuit, particulièrement le week-end quand il n’y a pas de surveillance, la mairie s’organise, « nous mettons sur place une ronde de surveillance permanente. »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139512
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139512
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139512
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139512
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139512
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139512
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...