26.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilEducationNoussoura dresse un pont entre Mayotte et les grandes écoles

Noussoura dresse un pont entre Mayotte et les grandes écoles

Président du CREFOM (Conseil représentatif des Français d’outre-mer) Mayotte, Soulaimana Noussoura qui vient de parcourir le Salon du livre de Paris pour parler de Mayotte, a profité de sa présence dans la capitale pour rencontrer Jérôme Lartigau, responsable des partenariats et de l’accompagnement stratégique de l’Ecole Nationale de l’Administration (ENA).

Et adresse un compte rendu de ses échanges au président du Département, Soibahadine Ibrahim Ramadani.

L’objectif poursuivi est de voir un jour des mahorais “intégrer l’élite de la haute administration”, ainsi que “la littérature mahoraise intégrer la documentation de l’ENA”, avec pourquoi pas, “une journée annuelle de Mayotte à l’ENA”, alors que jusqu’à présent, la grande école consacre une journée par an à l’outre-mer.
En réponse, c’est toute une mission que Jérôme Lartigau proposerait de déplacer à Mayotte, en groupant les grandes écoles, l’Ecole polytechnique, l’Ecole des Mines, Saint Cyr, les Ponts et Chaussées et Sciences Po, pour “informer et sensibiliser les jeunes mahorais, les parents d’élèves, les personnels enseignants, les cadres des collectivités et de l’administration  et les responsables politiques sur l’existence de ces écoles et sur la possibilité de les intégrer.” Jérôme Lartigau s’est engagé à en parler à la Direction de l’ENA.
Une réflexion a dores et déjà été menée à l’ENA sur la connaissance des outre-mer, “le dernier exemple était sur Mayotte, et la possibilité d’organiser une immersion des cadres de la fonction publique à Mayotte dans la haute fonction publique pour les familiariser et les préparer au passage des concours de l’Etat. Il reste à trouver le financement de ce genre de projet (Elysée, ministère des outre-mer,  les collectivités territoriales de Mayotte, CNFPT, ENA…)”
Noussoura en a parlé au préfet le 26 avril dernier, et souhaite “avoir la mobilisation du Conseil départementale de Mayotte pour ce projet”.
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...