27.9 C
Dzaoudzi
lundi 27 mai 2024
AccueilorangeUn boutre de migrants Sri Lankais accoste dans le sud de Mayotte

Un boutre de migrants Sri Lankais accoste dans le sud de Mayotte

Ce lundi vers 9h, un bateau avec 18 Sri Lankais à bord, a touché les côtes sud de Mayotte, à Bouéni. Un voyage de 15 jours dans des conditions très précaires.

Un habitant de Bouéni nous a contacté pour nous avertir de l’arrivée d’un bateau de migrants, « en provenance d’Inde », nous indiquait-il. Il en dénombrait 17. « Ils sont 18, rectifie le général de gendarmerie Philippe Leclercq, que nous avons contacté, et ce sont des Sri Lankais. C’est la première fois que des ressortissants de ce pays arrivent à Mayotte, c’est plus habituel à La Réunion. »

Cette île du sud de l’Inde, autrefois appelée Ceylan, a été le théâtre d’une série d’attentats suicide en avril dernier, qui ont frappé le dimanche de Pâques trois églises chrétiennes et trois hôtels, faisant 253 morts. Les auteurs de l’attentat appartenaient à un groupe islamiste. Le Quai d’Orsay indique que l’état d’urgence a été décrété depuis, dans ce pays. Mais bien avant cela, de nombreux migrants du même pays sont arrivés à La Réunion, environ 280. Une partie des habitants, à majorité tamoule, serait expulsée de leurs terres par le pouvoir sri lankais, selon ce qu’avait expliqué au quotidien Libération un scientifique habitant Pondichéry.

Les Sri Lankais ont effectué un périple depuis le sud de l’Inde à travers l’océan Indien

Ils ont touché Mayotte après 15 jours de mer sur un boutre, à la voile, et ont donc été pris en charge sur le plan sanitaire. Il était encore trop tôt ce matin pour savoir s’ils comptaient demander asile à la France, mais c’est vraisemblablement ce qu’ils vont faire.

Tous n’obtiennent pas le statut de réfugiés, après que leur dossier ait été épluché par l’OFPRA, l’Office Français des Réfugiés et Apatrides. En avril dernier, la moitié des 120 migrants qui avait accosté à La Réunion, avait vu accepter leur demande d’asile, l’autre avait été expulsée vers le Sri Lanka par un vol spécial affrété au départ de l’aéroport de Saint-Denis.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

47 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...