28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 24 avril 2024
AccueilEconomiePayer sa facture EDM près de chez soi, c'est (bientôt) possible

Payer sa facture EDM près de chez soi, c’est (bientôt) possible

Il ne sera bientôt plus nécessaire de se rendre à Kawéni pour régler sa facture d'électricité. Grace à un partenariat entre EDM et plusieurs maires, des bornes de paiement vont être installées aux quatre coins de l'île d'ici la fin de l'année.

Payer 10€ de taxi pour venir régler une facture de 30€, cela peut sembler saugrenu mais c’est la réalité de nombreux ménages mahorais. En effet, quand on ne peut pas ou qu’on ne veut pas recourir au paiement automatique, ou au paiement par carte bleue en ligne, il n’y a qu’une option : se rendre à Kawéni, affronter les bouchons, puis faire la queue plus d’une heure afin de régler au guichet.

En effet, si le prélèvement automatique est devenu la norme en métropole, le paiement au guichet concerne encore un client sur quatre à Mayotte. Les guichets d’EDM à Kawéni assurent ainsi pas moins de 85 000 opérations chaque année. Le temps d’attente s’est aussi accru au fil du temps, passant en quelques années d’une petite demi-heure à plus d’une heure en 2018.

Depuis quelques années maintenant, un nouvel outil a permis de soulager un peu les guichets : la borne de paiement de Kawéni, située à l’entrée des locaux d’EDM, séduit de plus en plus d’usagers. De 35 000 en 2017, ils ont été 50 000 clients à l’utiliser en 2018. La borne a réduit de 10% la fréquentation des caisses. Mais cette borne, victime de son succès, ne règle pas le problème de la route à parcourir, de la circulation et de la pollution qui en découle. Autant d’enjeux qu’EDM et les communes de Mayotte ont décidé de prendre à bras-le-corps.

Cinq communes équipées à court terme

Dans les mois à venir, les communes de Pamandzi, Chirongui, Combani et Dzoumonié seront, en plus de Kawéni, équipées de bornes multi-paiement. Il sera donc possible d’y payer par carte bancaire ou espèces, sa facture d’électricité, en réduisant la contrainte kilométrique. Chaque commune a participé à l’investissement en fournissant du foncier (une quinzaine de mètres carrés par dispositif) et en construisant les murs. Pour EDM, l’installation des bornes représente un investissement total de 245 000€.

Un quart des clients payent encore au guichet

Lors du déploiement, des agents seront présents auprès des bornes pour aider les usagers à s’y familiariser. Pamandzi ira plus loin puisque la commune expérimentera dans son bureau de poste, un dispositif comprenant un conseiller clientèle EDM. Un sacré gain de temps en perspective pour les petits-terriens.

Pour l’heure, seules les factures EDM pourront être réglées avec ces bornes. Mais celles-ci ont été conçues de manière à pouvoir être configurées pour plus d’entreprises. Il n’est donc pas exclu de voir ces mêmes installations servir à payer sa facture d’eau. Un jour.

Y.D.

18 Commentaires

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...