28.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilorangeBDM : Suicide d’un des salariés dans le cadre du conflit en cours

BDM : Suicide d’un des salariés dans le cadre du conflit en cours

C’est l’abattement ce matin parmi les grévistes de Bourbon Distribution Mayotte (BDM) : un des leurs a mis fin à ses jours dans la nuit de dimanche à lundi.

« Je ne viendrai plus ni sur le piquet de grève, ni dans l’entreprise », aurait expliqué mercredi à ses collègues celui qui était surnommé Bao. Il sortait d’une convocation par sa direction à l’issue du mouvement de grève qui s’était soldé par un protocole de fin de confit signé à la préfecture.

Il ne faisait pas partie des salariés poursuivis et menacés de licenciement, nous explique Eddine, un de ses oncles, qui travaille aussi au supermarché Jumbo, et qui a passé le week-end avec lui : « Il était sonné. Le directeur était entouré de deux adjoints, et il n’a pas voulu que j’accompagne mon neveu. Il lui a expliqué que ce conflit n’avait rien apporté de plus, que beaucoup ne pourraient pas toucher de 13ème mois, et que des licenciements seraient envisagés, même si lui n’était pas directement concerné. »

Ce qui l’aurait inquiété c’est une commande passée qui aurait pu ne pas être conforme, « mais surtout, l’idée d’être convoqué au tribunal, puisqu’ils sont 17 grévistes à être jugés ce mardi. Il a vu aussi un autre de ses oncles être licencié à la fin de ce conflit, alors que c’était lui qui l’avait fait entrer dans la boite. »

Il avait 34 ans et était père de 3 enfants, « sa femme était enceinte ». Le salarié s’est donné la mort cette nuit en se jetant de son appartement, « nous, sa famille, nous allons déposer plainte pour harcèlement moral ».

Avant que la nouvelle du drame soit connue, une rencontre était prévue à 10h à la Direction du travail ce lundi matin justement dans le cadre du conflit qui avait repris lors du licenciement de deux salariés.

La direction explique qu’elle ne veut pas réagir autrement qu’en indiquant que l’ensemble des salariés du groupe est en deuil, et qu’elle souhaite présenter ses condoléances à la famille.

L’ensemble des magasins du groupe seront fermés ce lundi, Jumbo score et les Douka be, et sans doute mardi.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...