29.9 C
Dzaoudzi
lundi 26 février 2024
AccueilEducationAu collège de Mtsamboro, les mesures pour rassurer élèves et parents

Au collège de Mtsamboro, les mesures pour rassurer élèves et parents

Alors que le personnel demande davantage d’encadrement, le recteur revient sur les effectifs déployés sur la vie scolaire, et annonce un retour en cours en demi-jauge.

Ce lundi 19 avril 2021, l’entrée du collège de M’tsamboro a été bloquée par des parents d’élèves. Un mouvement relayé par une partie des professeurs et personnels qui font part de leurs revendications qui tournent autour de l’insécurité des élèves.

Ils chiffrent les effectifs scolarisés, en hausse constante, et les moyens déployés pour les accompagner. Le nombre d’élèves dans l’établissement est passé de 1.022 en 2015 à 1.451 en 2020, dans un collège construit pour 900. En face, les personnels évoquent une diminution du nombre d’encadrants de Vie scolaire : de 8 postes en 2017 et 2018, contre 7 postes depuis 2019, tableau à l’appui. Division faite, ils indiquent qu’actuellement le taux d’encadrement est de 1 contrat de Vie Scolaire pour 207 élèves, « alors que la moyenne nationale est à 1 pour 89. Les projections pour la rentrée prochaine prévoient une augmentation d’effectif de 100 élèves environ, sans moyens supplémentaires en Vie Scolaire. »

Dans un courrier adressé au ministre Jean-Michel Blanquer et au recteur Gilles Halbout, ils font le lien entre les deux meurtres et le déficit d’encadrement et demande de recruter au moins 8 AED (équivalents temps plein) afin d’arriver à 1 contrat Vie Scolaire pour 100 élèves environ au collège de M’tsamboro.

Evaluer, combler, former

Gilles Halbout annonce un retour en cours en demie-jauge

Nous avons contacté le recteur Gilles Halbout, qui reprend ses données sur ce collège classé en REP+. S’il reconnaît que le territoire manque d’AED (Assistants d’Education), il rappelle que ce n’est pas la bonne formule pour Mayotte, et explique que d’autres moyens sont déployés sur ce collège : « Nous avons 19 personnels pour encadrer les élèves, dont des emplois aidés, des adjoints d’administration, des Services civiques, des APS, etc., ainsi que 3 CPE. Quant aux AED, ce sont normalement des étudiants à qui ont propose un encadrement momentané, pour financer leurs études. Un peu comme nos anciens pions. Nous avons observé qu’à Mayotte, lorsqu’ils sont recrutés, ils arrêtent souvent leurs études, un préjudice pour eux car, au terme de leur contrat, ils n’ont plus rien. »

Il s’est donc penché sur le sujet en proposant un plan en 3 étapes : « Il faut évaluer ce que font les 19 personnels détachés à la surveillance des élèves, et quels sont les besoins qui ne sont pas comblés. S’il y a un manque devant l’établissement ou pour accompagner les professeurs d’EPS dans les sorties, il faut cibler le besoin. La police municipale peut être mobilisée par exemple. Ensuite, s’il apparaît que des besoins ne sont pas comblés, alors nous prendrons des mesures. Enfin, cela ne sert à rein de positionner ces personnels s’ils ne sont pas formés, même ceux qui sont actuellement en place. »

A la suite des échanges de la journée, il est apparu que des craintes persistaient chez les élèves sur un retour apaisé en classe, « nous mettons en place des demies-jauges ce qui devrait participer à faire baisser la pression. »

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...