27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 28 février 2024
AccueilEnvironnementPlan d'action du gouvernement pour sauver le dugong à Mayotte

Plan d’action du gouvernement pour sauver le dugong à Mayotte

Le 1er plan adopté en 2012 n'a pas eu les effets escomptés : le dugong fait l'objet de nouvelles mesures, prioritairement axées sur les captures par des pêcheurs.

A l’occasion de la présentation de la Stratégie nationale biodiversité 2021-2030 au Congrès mondial de la nature de l’UICN, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer et Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, ont annoncé un nouveau plan national d’action (PNA) destiné à  prévenir le déclin des dugongs, les dernières « sirènes mahoraises ». L’Etat décide ainsi de poursuivre les efforts en faveur de la conservation du dugong, à travers un second PNA pour les années 2021-25

Présent dans les eaux tropicales et subtropicales de l’Indopacifique, des côtes est-africaines au Vanuatu, le dugong (« Dugong dugon ») est un mammifère marin herbivore, appartenant à l’ordre des Siréniens, qui vit exclusivement dans les eaux marines. Ses caractéristiques biologiques, son faible taux de croissance et de reproduction, et son régime alimentaire (dépendant des habitats côtiers, notamment d’herbiers de phanérogames marins) le rendent particulièrement vulnérable aux impacts anthropiques

Le dugong est aujourd’hui classé vulnérable par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Il est inscrit à l’annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Le dugong est également intégralement protégé en France par l’arrêté du 1er juillet 2011 fixant la liste des mammifères marins protégés sur le territoire national et des modalités de leur protection

“A Mayotte, la population de dugongs, qui a été relativement abondante par le passé mais victime de pêche excessive, ne dépasserait pas aujourd’hui la dizaine d’individus. Cette situation rend urgente l’adoption d’une stratégie de conservation de la population de dugongs à l’échelle du territoire”, soulignent les ministres.

L’évaluation du premier plan mis en œuvre de 2012 à 2017 montre que “en dépit des mesures adoptées, l’état de conservation global du dugong reste défavorable et que l’effort de conservation doit être poursuivi”.

L’enjeu principal du plan 2021-2025 est de prévenir le déclin de la population locale du dugong à Mayotte via la lutte contre les menaces directes pesant sur l’espèce et rétablir à long terme un état de conservation favorable. L’arrêt des captures lors des activités de pêche, intentionnelles ou accidentelles, constitue une priorité absolue. Un effort particulier portera sur les connaissances sur l’écologie locale de l’espèce

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...