28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 mars 2024
AccueilFil infoViolences à Mayotte : l’appel au secours du président Ousseni au ministre de...

Violences à Mayotte : l’appel au secours du président Ousseni au ministre de l’Intérieur

C’est un territoire à la sécurité dégradée qui a accueilli les ministres de l’Intérieur et de l’Outre-mer il y a un mois. Tout était fragile, et tout s’est envenimé depuis. Les caillassages contre les transporteurs scolaires sont quotidiens et Tsingoni est un théâtre de violences privant les habitants d’un quotidien pacifié. Incitant Ben Issa Ousseni à se tourner vers Gérald Darmanin.

Le caillassage des bus ressemble à un problème insoluble. Face au droit de retrait exercé par les transporteurs, le président du conseil départemental s’adresse par courrier au ministre de l’intérieur Gérald Darmanin : « Je me permets d’attirer votre attention sur la situation de la sécurité à Mayotte, dont les répercussions désastreuses affectent plus particulièrement la question essentielle des transports scolaires. » Il indique que ses services se sont employés « depuis des mois » à « sécuriser la rentrée scolaire 2021 ».

Il rappelle que 13 septembre, quatre élu(e)s départementaux ont emprunté des lignes faisant régulièrement l’objet de violences. « Pour désamorcer un premier droit de retrait et surtout proposer des solutions, nous avons été à l’initiative d’un protocole d’accord avec l’État et les syndicats de transporteurs ». Le Département y a rajouté des médiateurs, dont on espère qu’ils sont formés à faire de la médiation permanente.

Ben Issa Ousseni sollicite donc l’aide de l’Etat sur  « la prise en charge des coûts d’exploitation générés par les caillassages des véhicules scolaires liés à l’immobilisation des véhicules, la révision de la carte de formation en lien avec le Rectorat de Mayotte (mise en place d’une carte scolaire), des patrouilles de sécurisation des circuits scolaires avant le début du service par les forces de l’ordre, la reprise des opérations de fouilles des sacs par les forces de l’ordre et la construction d’un établissement public pénitencier pour les mineurs… »

« Des mesures d’urgence qui sécurisent nos élèves et les transporteurs sont vitales, la question des transports étant le terrible symptôme de l’insécurité à Mayotte. »

Sur le problème de Combani, appartenant au canton du président, le préfet ayant misé sur la recherche d’une solution entre communauté, le président du Département invite le ministre à un « point de vigilance » sur ce secteur.

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...