27.9 C
Dzaoudzi
mardi 23 avril 2024
AccueilorangeNouvelle opération de décasage prévue ce vendredi à Koungou

Nouvelle opération de décasage prévue ce vendredi à Koungou

Une nouvelle phase de démolitions d'habitats insalubres à Koungou portera les destructions de "bangas" plus de 1500 depuis le début de l'année. Malgré les troubles occasionnés par plusieurs opérations similaires, le préfet maintient en faire "une priorité (...)afin de restaurer l’État de droit, et ramener la paix sociale".

La barre des 1500 cases en tôle démolies depuis le début de l’année devrait être franchie ce vendredi, indique la préfecture qui a programmé une nouvelle phase de démolitions à Koungou dans le quartier Karobole.

“Dans le prolongement de la première tranche de démolitions (intervenue fin septembre dernier) de 350 habitats construits illicitement à KOUNGOU, au lieu-dit Carobolé, une nouvelle intervention a été programmée ce vendredi 29 octobre 2021, concernant les 230 habitations de fortune restants” indique en effet la préfecture pour qui “c’est en tout 580 bangas qui auront été détruits sur ce site, portant à 1 503 le nombre de cases illégales détruites depuis le début de l’année 2021”.

Le préfet, Thierry Suquet, “réaffirme ainsi son engagement de faire de la lutte contre l’habitat illégal une des priorités de son action, au même titre que la lutte contre l’immigration clandestine, et l’insécurité publique à Mayotte, afin de restaurer l’État de droit, et ramener la paix sociale”. Le préfet précise que des enquêtes sociales ont été menées auprès des habitants (à l’exception de 25 d’entre eux, interpellés et reconduits à la frontière) “afin que des solutions adaptées à leur situation personnelle puissent leur être proposée, 219 les ont acceptées”.

La destruction de ce quartier s’inscrit aussi dans un plan communal de constructions. Ce sont pas moins de 500 logements sociaux qui devraient sortir de terre à la place de ce bidonville.

“Permettre aux Mahorais d’habiter des logements dignes n’est pas négociable. Cet impératif suppose de construire et nécessite de détruire” conclut le préfet.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...