28.9 C
Dzaoudzi
samedi 2 mars 2024
AccueilEconomieLevée des tours d'eau, dans un contexte "fragile" d'adéquation entre production et...

Levée des tours d’eau, dans un contexte “fragile” d’adéquation entre production et consommation

Les tours d'eau qui subsistaient à une fréquence hebdomadaire ont pris fin depuis ce lundi. Un équilibre quasiment au millimètre cube entre production et consommation, mais qui devrait tenir, selon le directeur du Syndicat Mixte de l'Eau et de l'Assainissement de Mayotte (SMEAM).

C’est une bonne nouvelle qui tombe, non pas du ciel, quoique, en cette journée mondiale de l’eau : plus besoin de provisionner des litres d’eau dans les bassines ou en bouteille, les coupures par zone pour préserver la ressource en eau, ont pris fin ce lundi. Si le SMEAM a communiqué en priorité sur sa page Facebook, c’est que la semaine est considérée comme en test après les ajustements faits, nous explique Ibrahim Aboubacar, le DGS par interim du syndicat.

“L’exploitant va surveiller les équilibres par rapport aux réglages effectués. On pense que ça doit tenir sauf en cas d’accident d’exploitation”, c’est à dire les coupures ponctuelles pour casse sur le réseau. “L’équilibre est juste-juste, la vigilance est permanente, on appelle à surveiller les consommations”. C’est à dire que tout gaspillage est proscrit sur une île où la ressource est comptée.

Unité de production du forage de Gouloue en 2011 (Image d’illustration)

Pour rappel, en cette période de saison des pluies, l’exploitant SMAE ne ponctionne pas dans les retenues collinaires, qui sont sollicitées en saison sèche, mais dans les nappes aquifères (souterraines) et les rivières. La difficulté tenait dans les capacités de traitement et de potabilisation de l’eau ainsi pompée, pour la mettre en circulation.

Si le dernier tour d’eau n’a pas été levé plus tôt, c’est en raison de deux opérations qui restaient à mener, nous rapporte Ibrahim Aboubacar : “Nous devions mettre en exploitation un forage supplémentaire, c’est du domaine du SMEAM, et de son côté, la SMAE devait finaliser un transfert d’eau de Mtsangamouji vers le Sud”.

La vigilance de la SMAE sera particulièrement axée sur la semaine, “tout d’abord sur les unités de production, en cas de fortes pluies vecteurs de turbidité, mais aussi sur les réglages d’exploitation avec adaptations éventuelles de débit aux vannes. L’interrogation porte sur l’adéquation entre les calculs théoriques et la consommation sur l’ensemble des zones. Mais dans les grandes masses, ça devrait tenir”, conclut le DGS, qui incite à une consommation modérée de l’eau.

Anne Perzo-Lafond

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...