28.9 C
Dzaoudzi
dimanche 3 mars 2024
AccueilEconomieL'Adie mène campagne contre les freins de l'entreprenariat au féminin

L’Adie mène campagne contre les freins de l’entreprenariat au féminin

Contrairement au contexte national, à Mayotte, les femmes font jeu égal avec les hommes lorsqu'il s'agit de créer son entreprise. Il reste néanmoins de nombreux freins que compte lever une action menée ces jours ci par l'Association pour le Droit à l'initiative économique (Adie).

Sur l’ensemble de la France, le femmes ne représentent toujours qu’une minorité des entrepreneurs, ce qui incite l’Adie à se mobiliser “pour une véritable parité dans la création d’entreprise”, en s’appuyant sur les enseignements d’une étude inédite sur les freins que rencontrent les femmes entrepreneures et à travers des événements gratuits, partout à Mayotte, du 30 mai au 3 juin.

Sur notre territoire, les mahoraises étaient majoritaires en 2018 sur les créations d’entreprises. Depuis, la tendance a un peu faibli avait indiqué la dernière étude de l’INSEE, elles étaient 47% à avoir franchi le pas. Par contre, dans un secteur qui intéresse l’Adie, le microentrepreneuriat, elles étaient aussi nombreuses que les hommes en 2021.

Une étude a été menée par l’Adie, confiée au groupe Egæ, avec le soutien de la Direction générale de la cohésion sociale, sur les différents freins à surmonter. L’association rapporte que “les femmes qui entreprennent doivent faire face à des obstacles spécifiques”: à 51% il s’agit de l’accès au financement, à 25% de l’articulation des temps de vie, à 25% le manque de confiance en soi ou “syndrome de l’imposteur”, à 21% le manque de soutien de l’entourage, et également à 21%, le sexisme.

On peut considérer que l’accès aux prêts et au financement est général aux créateurs d’entreprise, mais le phénomène est plus accentué pour les femmes selon l’étude, qui ont “deux fois plus de chances de se voir refuser un prêt que les hommes”.

Le soutien de l’entourage reste indispensable

Les autres obstacles à surmonter ne sont pas des moindres. “La charge familiale incombe toujours essentiellement aux femmes. Il en résulte que pour un quart d’entre elles, l’articulation entre les temps personnel et professionnel représente une difficulté majeure pour la concrétisation de leur projet, à tel point que les femmes ont deux fois plus de
chances d’y renoncer qu’un homme pour ce motif.”

Enfin, 1 femme sur 5 se plaint autant du sexisme que du manque de soutien de leur entourage. “Parfois, il peut s’agir d’une simple injonction de la part du conjoint à ne pas empiéter sur le temps dédié à la famille, ou d’un doute formulé par un proche sur leurs compétences et leurs chances de succès. Or on le sait, un projet soutenu par l’entourage a plus de chances de réussir. » explique Alice Rosado, Directrice générale adjointe de l’Adie.

Preuve du dynamisme de l’entrepreneuriat au féminin sur notre territoire, en 2021, les femmes représentaient 54% des personnes financées et accompagnées par l’Adie à Mayotte (contre 44% au national).

Face au syndrome de l’imposteur qui saisit un quart des créatrices d’entreprise et au manque de soutien de l’entourage, l’association propose des accompagnements collectifs dont les femmes pour s’entourer d’un réseau solidaire de femmes entrepreneures. Certains sont déjà en place comme Marraine & moi (ex Marraines en action) sous l’impulsion de la couveuse Oudjerebou.

Le programme de la campagne de l’Adie

L’Adie s’engage également sur le terrain en organisant du 30 mai au 3 juin, des événements d’information gratuits pour notamment, “déconstruire les stéréotypes. Toutes celles qui veulent entreprendre devraient pouvoir le faire, pas juste celles qui ont des diplômes, du réseau, de l’argent ou encore des métiers dits ‘d’hommes’ », déclare encore Alice Rosado.

A.P-L.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139522
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139522
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...