29.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 février 2023
AccueilFil infoLes samedi du MuMa : la tradition culinaire locale à l'honneur

Les samedi du MuMa : la tradition culinaire locale à l'honneur

marmite cuisine mahoraiseLe MUMA, Musée de Mayotte (en Petite Terre), se consacre à la nature et à la culture. Il traite des enjeux de la connaissance du patrimoine liés à ces deux dimensions, leur sauvegarde et leur préservation, autant qu’il fait sienne les préoccupations de la société.
Samedi 29 octobre*, Salim Moussa et Said Abdoulmadjid, professeurs de SVT (Science de la Vie et de la Terre), partageront le fruit de leurs recherches scientifiques sur les aliments de la tradition culinaire locale. L’objectif est de valoriser les produits naturels locaux en exposant leurs bienfaits nutritifs afin de participer à la prise de conscience sur la richesse du patrimoine alimentaire. “Déclinée sous un angle scientifique, cette rencontre interactive compte nous pousser à valoriser les traditions culinaires et à faire le bon choix dans le contenu de nos assiettes afin de lutter contre les maladies liées aux mauvaises habitudes alimentaires, à savoir l’obésité, l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, ou encore les cancers, etc.”

En collaboration avec l’I.R.E.P.S, ce rendez-vous permettra aussi de rencontrer des professionnels de la nutrition pour recevoir des recettes diététiques adaptées aux différents modes de vie et les bons réflexes.
Divers ateliers de médiations sensibiliseront aussi enfants, jeunes et adultes aux problématiques liées à l’alimentation.
Ce sera aussi l’occasion de s’initier au shigoma, avec l’association Zanatani de Labattoir, entre autres activités récréatives proposées pour la demi-journée.

*Ouverture du Muma de 9h à 13h en visite libre – Conférence 9h45-10h45 – Visites accompagnée des expositions : 9 h : 1ère séance et 11h : 2ème séance – Initiation au shigoma, 11h : 1ère séance, 12h : 2ème séance

– Atelier/stand avec l’IREPS : 9h45-13h: rencontres avec des professionnels sur l’équilibre alimentaire – Animation (permanente) : Msindzano, Senteur et odorat, Lexique des fruits et légumes en trilingue, Puzzle sur la nutrition, Jeux et découvertes sur la nutrition, l’équilibre alimentaire et les maladies liées à l’alimentation

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

AVIS DE CONSTITUTION AUTO SHOP 976

139511
  Par acte SSP du 14/09/2022, il a été constitué une SAS dénommée : AUTO SHOP 976 Siège social : 25 Rue Bahoni 97615 Pamandzi Capital :...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Campagne, politique, Mayotte

Tribune – De l’art du discours à la formule

139511
Qui pour relever les défis de nos grands orateurs du passé ? Peu de noms émergent de la tribune de Madi Abdou N'tro, voire aucun, sur les dernières campagnes, laissant sans doute "un sentiment d'imposture" chez les électeurs

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139511
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139511
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139511
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139511
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...